Milieu marin et polaire

Projet FFEM-SWIO

Tree ophiurids

 Le projet FFEM-SWIO  en cours se concentre sur les Zones Au-delà des Juridictions Nationales (ZAJN).

L’objectif global du projet est d’améliorer les connaissances scientifiques afin de mieux comprendre les liens possibles entre les ressources locales et régionales de la pêche dans la partie Sud-Ouest de l’océan Indien (South-West of Indian Ocean - SWIO), ce qui permettra de développer la gouvernance et les outils de gestion intégrée pour la biodiversité associées aux monts sous-marins et aux sources hydrothermales des ZAJN.

Les objectifs spécifiques du programme sont: 

Faire progresser l’état des connaissances sur les écosystèmes marins profonds associés aux monts sous-marins et aux sources hydrothermales, ainsi que sur leurs relations avec les populations de poissons locales et régionales, afin de documenter le lien entre les écosystèmes côtiers et océaniques des ZAJN, de façon à accroître la participation des Etats côtiers dans la gouvernance de la haute mer ;

Améliorer et renforcer le cadre de gouvernance pour la gestion des stocks de poissons associés aux écosystèmes des grands fonds, y compris la surveillance et le contrôle des activités de pêche ;

Développer des cadres de gouvernance pour la conservation de la biodiversité et la préservation des différents types d’habitats de cette région, en particulier en ce qui concerne les possibilités d’extractions et d’explorations minières ;

Proposer des mesures de conservation et de gestion rationnelle des écosystèmes profonds dans les ZAJN, en particulier pour la création de réseaux d’Aires Marines Protégées (AMPs) ;

Sensibiliser et informer les décideurs politiques, les industries de la pêche et de l’exploitation minière, et le grand public sur l’importance de préserver la vie marine profonde.
 

FFEM-SWIO Project (2014-2017)Projet FFEM-SWIO (2014-2017)
Le projet est financé par le FFEM (Fonds Français pour l’Environnement Mondial). Il est le suivi du Seamount Projet (2009-2013) et vise à soutenir l’avancée des connaissances scientifiques dans le but de développer un cadre de gouvernance pour les ZAJN ainsi que des outils de gestion durable des écosystèmes des monts sous-marins. Ce projet est mené en collaboration avec l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et l'Université d'Oxford - les principales sources de co-financement, et quatre partenaires exécutifs que sont le Muséum National d'histoire Naturelle de Paris, l'Institut de Recherche pour le Développement (IRD) et l'Université d'Oxford.

 

Go to top