Two girls walk along a mountain road in Nepal Photo: Emily Goodwin

À la une

Standard mondial SfN - le tout premier référentiel pour les Solutions fondées sur la Nature

Members' Assembly 2016 Photo: IISD/ENB|KiaraWorth

Membres

L'UICN est une union démocratique – découvrez nos Membres et comment rejoindre l'UICN.

Dmitry Telnov, photograph saproxylic longicorn beetle

Commissions de l'UICN

Découvrez ce que les experts bénévoles du monde entier réalisent et comment en faire partie.

Congrès de l'UICN 2020

Congrès de l'UICN

En raison de la pandémie de la COVID-19, le Congrès mondial de la nature de l'UICN a été reporté.

208

États et agences gouvernementales sont Membres de l'UICN.

1 200+

ONGs et organisations de peuples indigènes font partie du réseau UICN.

Rejoignez-nous

17 000+

experts dans six commissions évaluent l'état des ressources naturelles de la planète.

160+

L' UICN a des Membres dans plus de 160 pays. Découvrez nos activités par région.

Accueil

  • Photo: IUCN

    Report du congrès mondial de la nature de l’UICN


    Gland, Suisse, le 16 septembre 2020 (UICN) - En raison des conditions sanitaires liées à la pandémie de la COVID-19, la France et l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) ont décidé de reporter le Congrès mondial de la nature de l’UICN qui devait se tenir en janvier 2021 à Marseille. Les nouvelles dates de l’évènement seront annoncées prochainement.
  • Photo: Andre Silva Pinto, Shutterstock

    Les agriculteurs pourraient augmenter considérablement leur productivité en conservant la biodiversité des sols - Rapport de l’UICN


    Gland, Suisse, 8 septembre (UICN) – En augmentant la biodiversité des sols grâce à des pratiques durables, les agriculteurs pourraient contribuer de façon substantielle à la sécurité alimentaire et hydrique, ainsi qu’à l’atténuation et l’adaptation aux changements climatiques, selon un nouveau rapport de l’UICN publié aujourd’hui. Une augmentation annuelle de seulement 0,4% de la teneur en carbone des sols agricoles (un indicateur clé de la biodiversité des sols) au cours des 30 prochaines années pourrait potentiellement stimuler la production mondiale de trois grandes cultures, maïs, blé et riz, jusqu’à 23,4%, 22,9% et 41,9% par an respectivement, selon le rapport.
  • Photo: Paul Funston

    Six millions d’euros disponibles pour des actions de conservation pour contrer les impacts du COVID-19


    Gland, Suisse, 4 août 2020 (UICN) – Un total de total de six millions d’euros en financement d’aide d’urgence afin de répondre aux besoins urgents en matière de conservation de la biodiversité provoqués par la pandémie de COVID-19 est mis à disposition par l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), la Commission européenne et l’Organisation des pays d’Afrique, Caraïbes et Pacifique (OEACP). Ces fonds de l’Union européenne seront distribués par le biais de deux programmes complémentaires gérés par l’UICN. Ils sont destinés à atténuer les impacts de la pandémie sur la gestion des aires protégées et des espèces menacées.

Restez en contact avec le monde de la conservation, choisissez votre bulletin d'information 

Last updated - Wed, 30 Sep 2020
Go to top