Maroc : continue l’échange d’expériences vers une protection renforcée de l’avifaune en Afrique du Nord

Atelier de formation en collaboration avec des sociétés d'électricité du Maroc et d’Espagne.

Atelier de formation en collaboration avec des compagnies d'électricité en Maroc et en Espagne.

Depuis 2015 le Centre de Coopération pour la Méditerranée de l’UICN (UICN-Med), en collaboration avec le Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification (HCEFLCD) et d’autres partenaires dans la région, développe des activités de transfert de connaissances en relation avec la conservation de rapaces menacés entre techniciens et gestionnaires des deux rives de la méditerranée.

Dans ce contexte, et suivant la feuille de route convenue dans des séminaires précédents, le HCEFLCD et l’UICN-Med organisent le 14-15 mai à Rabat un atelier de formation sur l’identification et l’atténuation de l’impact des infrastructures électriques sur l’avifaune dirigé au public marocain. L’atelier a été inauguré par le Directeur Direction de la Lutte Contre la Désertification et de la Protection de la Nature, M. Mohamed ENDICHI.

L’objectif principal de ce cours est de promouvoir l’échange et le transfert des connaissances et des expériences acquises à propos de l’identification, l’adaptation et la correction des lignes électriques dangereuses pour l’avifaune.

Plus de 35 participants d'institutions impliquées dans la conservation des oiseaux du Maroc et dans le secteur énergétique, y compris des techniciens de l’administration publique, membres d’ONG de conservation des espèces, techniciens de sociétés électriques, seront les bénéficiaires principaux de ce cours. Cet atelier a réuni aussi des experts de sociétés d'électricité du Maroc et d'Espagne, de l'ONEE et d’ENDESA respectivement.

Cet atelier fait partie d'une initiative, promue par le Centre de Coopération pour la Méditerranée de l'UICN, qui vise à réduire la menace de mortalité des oiseaux de proie par l’électrocution ou collision avec des infrastructures énergétiques en Afrique du Nord, en collaboration avec les gouvernements et les sociétés d'électricité, et avec la soutien du Ministère espagnol de l’Agriculture, Pêche, l’Alimentation et l’Environnement, le Gouvernement régional de l'Andalousie et la Fondation Mava.

Pour plus d’informations : Catherine Numa et Violeta Barrios.

Go to top