Conservation des herbiers de Posidonia oceanica sur le littoral d'Andalousie

18 February 2012 | Project description

 Proyecto LIFE + NATURALEZA (LIFE 09/NAT/ES/00534)



CONTEXTE

Posidonia oceanica appartient à la famille des Posidoniaceae, qui ne comprend qu’un seul genre (Posidonia). C’est une plante supérieure qui développe un système de racines, et c’est pour cette raison qu’elle nécessite un substrat de sable ou de vase : pour prendre racine. Elle a des fleurs, et par conséquent des fruits et des graines. Elle fleurit en Automne et ses fruits apparaissent d’habitude sur nos plages pendant les mois de mai et juin : ces derniers sont connus sous le nom d’ « olives de mer ». Après germination, la plante produit une tige souterraine, appelée “rhizome”, de laquelle vont sortir des racines : quelques petites tiges sont aussi produites à son sommet, d’où vont sortir de longues et minces feuilles. Ces feuilles font un peu plus d’1 centimètre de large et leur longueur peut varier de quelques centimètres de long à 1 mètre et demi. Les rhizomes peuvent former de longues chaines qui peuvent dépasser plusieurs centaines de mètres de long, comme par exemple dans certaines zones protégées des îles Baléares. C’est grâce à ces rhizomes que la plante se reproduit de manière asexuée. Posidonia Oceanica a besoin de beaucoup de lumière pour vivre ; c’est pourquoi on ne peut la trouver au-delà de 100 mètres de profondeur.

Les herbiers de Posidonie revêtent de nombreuses fonctions environnementales: Ils facilitent la disposition des particules suspendues tout comme la transparence de l’eau ; ils stabilisent les sédiments marins ; ils atténuent l’hydrodynamisme et l’érosion côtière ; ils produisent d’importantes quantités d’oxygène et de matières organiques, et enfin ils représentent un habitat essentiel pour la reproduction, l’alimentation, la croissance et la protection de nombreuses espèces.

Si Posidonia Oceanica est présente dans l’ensemble de la Méditerranée, sa population en Andalousie est concentrée sur la partie est de la région, de Almeria (où sa population est présente de manière continue) à Malaga (où sa population est concentrée sur quelques sites de certaines zones côtières).

Menaces et Statuts de Protection

Parmi les principales menaces pesant sur cette plante, on peut noter ; l’évacuation des eaux usées non traitées, l’extraction du sable des fonds marins, la remise en forme des plages à proximité des herbiers, le chalutage, l’ancrage des navires de plaisance, la rivalité avec les espèces invasives telles que Caulerpa taxifolia, et enfin le changement climatique. Au niveau européen, Posidonia Oceanica a été incluse dans l’annexe II de la Convention de Berne
en tant qu’espèce de la flore formellement protégée. La Directive sur l’Habitat de l’Union Européenne (92/42 CEE du 21/05/1992) et son application ultérieure aux progrès techniques et scientifiques à travers la Directive 97/62/CE du 27/08/1997, qualifient les herbiers de posidonie d’habitat de conservation prioritaire dans son annexe 1, habitat 1120 dans l’Union Européenne.

OBJECTIFS

Le projet LIFE 09/NAT/ES/00534 a les objectifs suivants:

1- Etendre les connaissances et la conservation de la biodiversité marine d’Andalousie, notamment à travers la mise en œuvre de mesures de protection pour les herbiers de Posidonie
2- Déterminer le statut actuel de conservation des herbiers de posidonie en Andalousie, et développer un ensemble d’indicateurs pour cette évaluation
3- Insister sur la valeur des herbiers de Posidonie parmi les différents secteurs de production
4- Identifier, évaluer et réduire les principales menaces de cet écosystème et des habitats qui y sont attachés (pollution, ancrage, chalutage non contrôlé, pêche traditionnelle illégale, et expansions des espèces invasives)
5- Création d’un plan de gestion pour ces écosystèmes en Andalousie
6- Contrôle sur le long terme de ces écosystèmes en Andalousie
7- Contrôle sur le long terme : créer un réseau de bénévoles
8- Encourager la participation de différents secteurs sociaux à la gestion active de ces écosystèmes

Le travail de l’UICN-Med

En tant que membre de ce projet, le centre de coopération pour la méditerranée s’est impliqué dans les activités suivantes :

• Organisation d’une conférence sur les herbiers de Posidonie et autres espèces marines phanérogames du territoire espagnol. L’objectif de ce symposium est de rassembler des scientifiques, des gestionnaires et d’autres membres, pour analyser les connaissances actuelles sur ce système (et tout particulièrement sur la côte andalouse) d’un point de vue écologique, économique et biologique. Ce symposium comprendra des conférences, des séminaires, des tables rondes ainsi que des ateliers.
• Création d’un Comité Technique Consultatif pour les phanérogames marines. Les activités envisagées dans le cadre de ce projet appellent à la création d’un tel comité, réunissant des spécialistes en herbiers marins. Les conseils donnés par ce comité permettront d’orienter les activités, l’information et la gestion.
• Organisation du festival « Mers de Posidonie » dans les villages le long de la côte andalouse (Grenade, Malaga et Almeria) pour promouvoir l’intérêt et les connaissances de ces habitats, ainsi que pour créer des alternatives en termes d’éco-tourisme et d’activités culturelles. La première édition de ce festival a eu lieu à Nerja (Malaga), en juin 2011.
• Evaluation des différentes zones protégées comprenant des herbiers sur la côte andalouse. La déclaration d’aires protégées, même si elle n’est pas la seule, est une étape essentielle à la protection des herbiers de phanérogames marines.

RESULTATS

Les résultats attendus `la fin du projet sont les suivants:
• Une cartographie détaillée de l’écosystème pour améliorer sa gestion
• Une identification du statut actuel de la posidonie et de son évolution
• Une baisse de 80% des menaces causées par les ancrages
• Une baisse de 100 % des menaces causées par le chalutage dans deux « Sites d’Importance Communautaire » (SCI)
• Une surveillance passive, afin de relever les entorses aux règles environnementales
• Développement d’un plan de gestion pour ces écosystèmes
• Un contrôle étendu des herbiers
• Une augmentation de la participation sociale
• Une amélioration de la sensibilisation à l’environnement et aux valeurs économiques des herbiers de Posidonie

PARTENAIRES

Conservation des herbiers de Posidonia oceanica sur le littoral d'Andalousie est un projet conduit par le ministère régional d’Andalousie (Junta de Andalucía) et 7 autres partenaires : L’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN), la Conservation, Information et Etudes sur les Cétacés(CIRCE), la Fédération des syndicats des pêcheurs d’Andalousie, la Fédération Andalouse des Associations de Pêche, l’Agence Andalouse pour la Gestion de l’Agriculture et de la Pêche (AGAPA en espagnol), et l’Agence Andalouse de l’Environnement et de l’Eau (AMA en espagnol).

DONATEURS

Ce projet est financé par le programme Life+ Nature Area de l’Union Européenne.

ETENDUE GEOGRAPHIQUE

LIFE+ POSIDONIA ANDALUSIA centre son action sur les herbiers de Posidonie qui existent sur 10 “Sites d’Intérêt Communautaire » dans la Méditerranée (Fonds marins de la Baie d’Estopona, la pointe Saladillo de Baños, Calahonda, les falaises de Maro Cerro Gordo, les fonds marins de Punta Entinas-Sabinar, les récifs de Roquetas de Mar, le parc naturel de Cabo de Gata Nijar, l’île de San Andrés, et les fonds marins de l’est d’Almeria.

BUDGET

Le budget total de ce projet est de 3.562.125 €, avec une contribution de LIFE à hauteur de 2.474.902 €, qui représente 69,48% of du total éligible. Le projet doit démarrer le 1er janvier 2011 et se terminer le 31 décembre 2011

Pour plus d'informations, contacter:mariadelmar.otero@iucn.org

IUCN-Med receives core financial support from the Ministry of Environment of the Junta de Andalucia, the Ministry of Environment and Rural and Marine Affairs and the Spanish Agency for International Development Cooperation (AECID) among others.


IUCNMed, Medoffice, medicinal plants, north africa, mediterranean, plants