Un plan d’aménagement et de gestion (PAG) validé par les acteurs locaux pour une meilleure gouvernance de la forêt de Gandé au Sénégal

Pour la restitution et la validation du plan d’aménagement de la forêt de galerie de Gandé ainsi que des résultats de l’étude sur la contribution des ressources naturelles à la résilience des populations et à l’économie locale de la commune de Moudéry par toutes les parties prenantes, l’UICN a organisé, en partenariat avec l’Inspection régionale des eaux et forêt de Tambacounda et l’Institut des Sciences de l’Environnement de l’Université Cheikh Anta DIOP de Dakar, un atelier le 12 novembre 2016 à Moudéry.

Acteurs locaux gouvernance foret de Gandé au Sénégal

Au Sénégal, la forêt communautaire de Gandé, située dans l’arrondissement de Moudéry, département de Bakel et Région de Tambacounda, couvrant une superficie de 127 ha, est marquée par sa diversité biologique et les multiples services qu’elle rend aux populations malgré les diverses formes d’agression qu’elle continue de subir sous l’effet conjugué de plusieurs facteurs (changements climatiques, surexploitation, empiètements agricoles, braconnage, etc.).

Ainsi pour appuyer le maintien de son équilibre écologique, le Partenariat pour la Gouvernance Environnementale en Afrique de l’Ouest (PAGE), un programme régional mise en œuvre par l’UICN-PACO sur financement de l’ASDI, a accompagné le service régional des eaux et forêts de Tambacounda à l’élaboration d’un plan d’aménagement et de gestion de la forêt de Gandé.

Le partage et la validation du document a fait l’objet d’un atelier tenu le 12 novembre 2016 à Moudéry/Bakel en présence d’une quarantaine de participants représentant les différentes catégories d’acteurs.

L’atelier a permis entre autres de valider le plan d’aménagement et d’avoir un consensus sur les modalités de sa mise en œuvre effective. L’engagement des autorités administratives locales, des services techniques, des élus locaux et des communautés villageoises, à accompagner les initiatives entreprises en vue d’une utilisation rationnelle et durable des ressources naturelles dans l’arrondissement de Moudéry a été également remarqué.

Go to top