Faites connaissance avec le Héros du patrimoine désigné par le public – Bibhuti Lakhar

Le public a voté et a choisi Bibhuti Lakhar comme Héros du patrimoine, pour son dévouement pour la conservation du sanctuaire de faune de Manas, Inde. Le résultat du vote en ligne de la semaine dernière a été annoncé lors du Congrès mondial de la nature 2016 qui se déroule actuellement à Hawai'i, Etats-Unis. 

Bibhuti Lahkar, Heritage Hero

Le prix Héros du patrimoine a également récompensé Bantu Lukambo et Josué Kambasu Mukura, pour leur travail conjoint dans la protection du Parc national de Virunga en RDC, ainsi que Yulia Naberezhnaya et Andrey Rudomakha pour leurs actions communes dans le Caucase occidental, en Russie.

Dans le sanctuaire de faune de Manas, un scientifique admiré par les jeunes

« Manas est un site du Patrimoine mondial et est aussi un bien universel - et il est de notre responsabilité morale de le protéger » affirme Bibhuti Lahkar, lauréat du prix Héros du patrimoine désigné par les Internautes. « J’essaye juste de faire de mon mieux. Mon travail est basé sur la recherche, et vise également à renforcer la prochaine génération et à les autonomiser grâce à l’éducation et à des opportunités de moyens d'existence. »

Scientifique confirmé, Bibhuti Lahkar a consacré sa vie à la conservation du sanctuaire de faune de Manas. Expert dans l’atténuation des conflits entre humains et vie sauvage, il a montré comment les humains et les éléphants, par exemple, pouvaient vivre côte à côte. Il a autonomisé quelques 300 jeunes pour qu’ils s’impliquent directement dans la protection du site, dont 100 qu’il a formés en tant que guides d’excursion, et il a également aidé à former des anciens braconniers sur la surveillance de la vie sauvage.

Le sanctuaire de faune de Manas a été retiré de la Liste du Patrimoine mondial en danger en 2011, après presque vingt ans de conflit armé. Les études de terrain de Bibhuti Lahkar ont été parmi les premières à montrer que le site était sur le chemin du redressement.

Au Parc national de Virunga, deux pêcheurs mobilisent les communautés contre les crimes environnementaux

« Je veux remercier l’UICN pour ce prix. Être reconnu comme Héros du patrimoine me donne l’énergie pour continuer mon travail et faire même plus, afin que les autres puissent admirer ce que je fais et suivre mes pas » déclare Bantu Lukambo.

Bantu Lukambo et Josué Kambasu Mukura, deux pêcheurs du lac Edward, République démocratique du Congo,  jouent un rôle crucial pour protéger le Parc national de Virunga, quitte à mettre leurs vies en danger. Le plus ancien Parc national d’Afrique est en effet exposé à de graves menaces, notamment le braconnage et les pressions de l’industrie pétrolière, et est sur la Liste du Patrimoine mondial en danger depuis plus de 20 ans.

Engagé continuellement avec les communautés locales, les deux Héros du patrimoine s’efforcent de démontrer l’énorme potentiel du Parc comme moyen durable pour sortir de la pauvreté. Ils demandent aujourd’hui que les crimes environnementaux soient considérés et jugés comme des crimes contre l’humanité.

Au Caucase occidental, deux locaux s’opposent aux menaces créées par les infrastructures

 « Je ne me considère pas comme une héro » déclare Yulia Naberezhnaya. « Je suis très touchée par les histoires des autres héros, et j’apprendrai beaucoup d’eux. Cela aide d’être reconnu comme Héros du patrimoine, et cela attirera l’attention du monde sur le travail que nous faisons. »

Yulia Naberezhnaya et Andrey Rudomakha agissent dans le Caucase occidental en Russie, et ont été nommés Héros du patrimoine pour leur rôle dans l’atténuation des impacts issus des infrastructures qui menacent ce site. Grâce à leurs interventions, ils ont arrêté la construction de routes et l’exploitation illégale du bois, et ont veillé à ce que les chantiers liés aux Jeux olympiques de 2014 à Sochi n’endommagent pas la valeur universelle extraordinaire de ce site.

Aujourd’hui, ils continuent à sensibiliser la population sur les pressions continues issues du développement planifié des installations de sports d’hiver, qui affectent la nature immaculée du Caucase occidental.

Soutenu par la Fondation MAVA et Biosphere Connection de Star Alliance, le projet des Héros du patrimoine a été mis en œuvre par le Programme sur le Patrimoine mondial de l’UICN, en collaboration avec la Commission mondiale des aires protégées de l’UICN.

Le Congrès mondial de la nature de l’UICN a actuellement lieu à Hawai'i, États-Unis, jusqu’au 10 septembre.

Go to top