Une double rencontre pour définir la stratégie d’intervention de l'UICN en Guinée et dans les pays du littoral Ouest-Africain

Le bureau régional de l’UICN- PACO a organisé à Conakry du 27 au 30 juin 2016 une double rencontre sur l’identification d’un programme national de l’UICN en Guinée et la formulation d’une stratégie régionale d’intervention dans quatre pays côtiers d’Afrique de l’Ouest à savoir la Mauritanie, le Sénégal, la Guinée Bissau et la Guinée.

Photo de groupe des participants

L’UICN et les partenaires Guinéens identifient des axes d’intervention prioritaires dans le pays

Une trentaine de participants incluant des députés, des représentants d’ONG environnementales et des départements techniques de la Guinée en charge de l’environnement, de la faune et des aires protégées, des ressources en eau, du littoral et des ressources halieutiques, de même que le directeur du PRCM et le directeur régional du PACO et une partie de son staff senior de l’UICN, ont pris part à la première rencontre, les 27 et 28 juin 2016, concernant l’identification de programme.

Ouvert par Madame Kourouma Hadja Christine Sagno, Ministre de l’Environnement, des Eaux et Forêts de la République de Guinée, l’atelier a permis l’examen de trois types de thématiques : les ressources et les paysages marins et côtiers, les paysages forestiers, les zones humides et les ressources en eau.

Pour chaque thématique, les participants ont conduit une analyse des problèmes et opportunités et documenté les relations de causes à effets ; ce qui leur a permis d’identifier ensuite les opportunités d’action et les stratégies les plus adaptées pour freiner la dégradation des écosystèmes et rendre durable l’exploitation des ressources naturelles.

Les participants ont ensuite adopté une feuille de route pour la finalisation du Programme.

Vers un programme de l’UICN dédié aux écosystèmes terrestres des pays côtiers d’Afrique de l’Ouest

La Mauritanie, le Sénégal, la Guinée Bissau et la Guinée, ont en partage des zones humides et des écosystèmes naturels transfrontaliers, des bassins hydrographiques, des écosystèmes marins et des paysages côtiers, tous cependant menacés par divers facteurs d’origine anthropique ou naturelle.

Analysant cette situation comme une opportunité d’action concertée et de renforcement de la collaboration transfrontalière, les coordinateurs de programme de l’UICN-PACO se sont retrouvés avec les partenaires Guinéens pour une deuxième rencontre,  les 29 et 30 juin 2016, en présence du Directeur du PRCM et du Directeur régional de l’UICN-PACO.

Ils ont ainsi tracé les grandes lignes d’un programme sous régional susceptible d’aider à l’inversion de la tendance à la dégradation des écosystèmes et des ressources naturelles tout en facilitant le partage d’information et d’expérience, de même que la mutualisation des ressources, la synergie d’action.

Les pistes de collaboration renforcée, identifiées incluent la lutte contre les activités illégales (braconnage), le suivi écologique (écosystèmes, habitats, espèces), le renforcement de capacités et la gestion des problématiques transversales comme les industries extractives et le changement climatique.

Go to top