Le Forum d’Afrique du Nord place la nature au cœur du développement durable

C’est sous le thème “La Conservation de la Nature en Afrique du Nord: Un Défi Commun pour un Avenir Prospère’’, que plus de 70 participants débattent et discutent du développement durable et proposent des solutions aux grands enjeux nord-africains de l'environnement et du développement. Le Forum Régional de Conservation en Afrique du Nord de l’UICN a débuté aujourd’hui au Caire et a été inauguré ce matin par le Ministre de l’Environnement Égyptien, Dr. Khaled Fahmy, par M. Zhang Xinsheng, Président de l’UICN et par Mme Inger Andersen, Directrice Générale de l’UICN.

Inger Andersen, IUCN Director General in the inauguration of the IUCN North Africa Regional Conservation Forum

Le Forum s’est amorcé à un moment critique de l'agenda mondial. En effet, la récente approbation des objectifs du développement durable, et la prochaine conférence sur le climat prévue à Paris en Décembre 2015, marquent tout deux des jalons importants dans le développement d’un avenir plus respectueux de l'environnement.

L’Afrique du Nord a beaucoup de défis à surmonter dans les domaines de la conservation de l’environnement et du développement durable. Effectivement, elle est l'une des régions les plus pauvres en eau dans le monde. Elle est aussi profondément vulnérable au changement climatique, car son économie est basée sur ses régions côtières, qui sont vulnérables à l'élévation du niveau de la mer. Cependant, la région jouit également d’une richesse énorme et a un très grand potentiel de développement. En effet, sa population jeune, dynamique et entrepreneuriale offre un potentiel créatif important. De plus, sa situation géographique est au carrefour du monde et présente d'énormes possibilités commerciales et touristiques. Aussi, en terme de biodiversité, la région abrite une diversité extraordinaire avec des niveaux d’endémismes très élevés.

Lors du Forum, les experts représentant les états Membres de l'UICN, les organismes gouvernementaux, les ONG, les Membres de la Commission de l'UICN, et les organisations partenaires, aborderont les initiatives, actuelles et futures, entreprises en Afrique du Nord pour emprunter le long chemin du développement durable, et cela en mettant l'accent sur la valorisation et la conservation de la nature tout en encourageant la participation des gouvernements, de la société civile et des autorités publiques.

‘Le changement climatique pose de nombreux défis dans la région et les coûts de la dégradation de l'environnement sont élevés’, a déclaré Inger Andersen, Directrice générale de l'UICN. ‘Mais la région a développé un grand référentiel de connaissances traditionnelles et institutionnelles, qui, si préservée, répertoriée et rendue accessible à tous, pourrait se révéler être une contribution importante aux efforts mondiaux de lutte contre les impacts du changement climatique’. ‘Les Membres de l'UICN jouent un rôle crucial dans cette région, en promouvant des solutions basées sur la nature comme un moyen d'atténuation et d'adaptation aux changements climatiques, de sécurisation des ressources en eaux et de l’approvisionnement alimentaire et énergétique, la réduction de la pauvreté et la stimulation de la croissance économique, en ligne avec les objectifs de développement durable récemment adoptés par les dirigeants mondiaux lors de l'Assemblée générale des Nations Unies’.

‘L'Egypte a participé au façonnement de l’UICN’, a déclaré le Dr Khaled Fahmy, ministre de l'Environnement. ‘L'héritage laissé par feu le professeur Mohamed Kassas, président de l'UICN entre 1978 et 1984, est valorisé par tous ceux qui travaillent dans le domaine du développement durable et de la conservation de l'environnement. Par conséquent, l’Égypte, comme un État membre de l'Union, s’engage à développer les initiatives importantes de l’UICN dans la région, y compris, le renforcement des zones protégées et l’optimisation de l'utilisation des ressources naturelles pour un développement durable et pour la réduction de la pauvreté. Nous avons besoin d'intensifier les efforts régionaux et nationaux et d'envisager la valorisation du capital naturel dans la prise de décisions, afin de préserver les richesses naturelles, dont les économies et les vies dépendent’.

‘Nous remercions le gouvernement de l'Egypte pour la co-organisation de ce Forum’, a dit Zhang Xinsheng, Président de l'UICN. ‘L'Egypte est un partenaire clé de l'UICN dans cette région, avec une histoire de collaboration fructueuse et est un acteur actif sur la scène internationale environnementale. Nous encourageons les Membres de l'UICN et les institutions partenaires à travailler ensemble pour intégrer les valeurs de la nature dans les politiques nationales et locales, les programmes et les processus de planification qui sont pertinents dans la région’.

Tenu tous les quatre ans et organisé par le Centre de Coopération pour la Méditerranée en partenariat avec le Bureau Arabe de la Jeunesse et de l'Environnement (AOYE) et avec le soutien du ministère égyptien de l'Environnement. Le Forum est une occasion unique pour les Membres de l'UICN en Afrique du Nord de préparer et discuter ensemble des propositions concrètes pour le programme de 2017 à 2020, qui sera soumis au Congrès mondial de l'UICN, à Hawaii en Septembre 2016.
 

Pour plus d'information: Maher Mahjoub
 

Location: 
Mediterranean
Go to top