Renforcement des capacités en matière d’adaptation au changement climatique au Niger et en Guinée

Au cours des mois de juin, juillet et aout 2015 des ateliers de formation à l’utilisation d’outils de planification et de suivi-évaluation des capacités d’adaptation au changement climatique (TOP-SECAC) ont profité aux acteurs du développement de Guinée et du Niger.

Une participante de la commune rurale de Koumban au cours de la formation TOP-SECAC en Guinée

Les ateliers se sont déroulés en trois étapes : cours théoriques, collecte des données de terrain et pratique de l’outil CRiSTAL pour l’intégration des données. Ils ont permis de former les participants à l’utilisation de la trousse à outils TOP-SECAC et d’apprendre les principes nécessaires pour la prise en compte de l’adaptation au changement climatique dans la planification du développement.

Au Niger l’atelier a eu lieu du 15 au 18 juin 2015 à Tillabéry. Il a réuni les maires des 4 communes concernées par les sous bassins de la Mékrou au Niger (Tamou, Kouré, Kirtachi et Falmey), les acteurs des organisations de la société civile, ainsi que les cadres des services techniques déconcentrés de l’état issus de ces collectivités territoriales de Tillabéry.

En Guinée, la cellule opérationnelle nationale du PAGE a organisé deux ateliers. Le premier a eu lieu à Conakry, du 20 au 24 juillet. Il visait à doter le pays d’une masse critique de cadres capables de constituer des relais aussi bien nationaux que sous régionaux dans la dissémination TOP-SECAC. Il a enregistré au total 20 participants (15 de l’administration,3 de la Société civile, 2 de PAGE-Guinée) issus des ministères en charge de l’environnement, de la planification, des services de la météorologie nationale, des Universités et des organisations de la société civile.

Le deuxième atelier de formation guinéen a eu lieu du 03 au 06 août 2015 à Kankan et a réuni des élus locaux, des acteurs des OSC, et des cadres des services techniques déconcentrés de l’État issus des collectivités territoriales, pour un total de 25 participants. La sortie de terrain qui s’est déroulée dans la Commune Rurale de Koumban, Sous-préfecture de Koumban, a permis aux participants d’appliquer les outils Analyse de la vulnérabilité et de la capacité d’Adaptation au changement climatique (AVCA) et Analyse participative des facteurs de vulnérabilité (APFV) de collecte de données.

Ces rencontres s’inscrivent dans la mise en œuvre du Partenariat pour la Gouvernance Environnementale en Afrique de l’Ouest (PAGE) initié par l’UICN-PACO et financé par l’Agence suédoise de développement internationale (Asdi).

Work area: 
Water
Wetlands
Environmental Governance
Location: 
West and Central Africa
Niger
West and Central Africa
Go to top