Lancement d’un appel à propositions pour des projets de conservation dans les territoires d'outre-mer européens

D'importants projets de développement durable et de conservation de la biodiversité dans les pays et territoires d'outre-mer (PTOM) de l’Union européenne (UE) dans les régions Polaire / Subpolaire, Atlantique Sud, Caraïbes, Océan Indien et Pacifique peuvent maintenant faire des demandes de financement.

BEST 2.0 portal

Aujourd'hui, le Programme BEST (biodiversité et services écosystémiques dans les territoires d'outre-mer européens) 2.0 lance un appel à projets appuyant la conservation de la biodiversité et des services écosystémiques qu'elle fournit pour assurer un développement durable dans les PTOM de l'UE. Ce premier appel est ouvert aux demandes de petites subventions pour les régions Océan Indien, Polaires / subpolaires et Atlantique Sud, et de subventions moyennes pour les régions Pacifique et Caraïbes.

Les entités de l'Europe d’Outre-mer, incluant les 25 PTOM admissibles au financement, tels que la Polynésie française, le Groenland, la Nouvelle-Calédonie, les îles néerlandaises des Caraïbes et l'île de l'Ascension - pour n’en nommer que quelques-unes – abritent la majorité de la biodiversité de l'UE et donnent à l'Europe le plus grand domaine marin du monde. Les 5,8 millions de citoyens qui y vivent dépendent d'écosystèmes sains pour leur subsistance, leur économie et l’adaptation au changement climatique.

Les écosystèmes naturels comme les récifs coralliens et les mangroves protègent les rivages des impacts des tempêtes et de l'élévation du niveau de la mer. Les eaux marines et côtières en bonne santé maintiennent des pêcheries et abritent des espèces et des habitats uniques qui attirent les visiteurs - la clé d'une industrie touristique souvent principal moteur de l'économie locale. Un développement durable préservant le capital naturel est vital pour ces entités d'outre-mer.

Le Programme BEST 2.0, coordonné par l'UICN et appuyé par la Direction générale pour la coopération internationale et le développement de la Commission européenne (CE DG DEVCO) dans le cadre de l’initiative biodiversité pour la vie (B4Life) offre un financement nécessaire, accessible et ciblé pour des actions de terrain de conservation et de développement durable.

Sur le portail dédié du Programme BEST 2.0, les porteurs de projets intéressés peuvent trouver les lignes directrices pour les demandes de petites subventions, de subventions moyennes, les critères d'éligibilité, les réponses aux questions fréquemment posées et soumettre une proposition.

De plus amples informations peuvent être trouvées sur le site BEST de la Commission européenne, y compris l'historique de l'initiative BEST, des fiches d'information sur les projets précédemment financés et des nouvelles des partenaires régionaux. Dix-huit projets ont déjà été financés par BEST grâce à la Comission européenne  et à un premier partenaire, l'Agence française de développement.

Ces projets répondent à de nombreux enjeux. A titre d'exemples: projet Tefra évalue les impacts des changements climatiques sur les écosystèmes terrestres des îles Falkland; projet Coca-Loca implique les pêcheurs locaux dans la préservation et la recherche sur les tortues de mer dans la région de l'océan Indien; un projet dans les Caraïbes a restauré avec succès des écosystèmes naturels en contrôlant les espèces invasives; et le projet Mang se concentre sur les zones humides, visant à préserver les services écosystémiques vitaux qu’elles fournissent.

Lisez le premier bulletin de BEST pour les dernières actualités de ces projets et abonnez-vous pour rester informés.

Cliquez ici pour en savoir plus sur les entités et les merveilles naturelles de l’Outre-mer de l’UE, ainsi que sur les efforts de l'UICN et de ses partenaires pour les préserver.

Pour plus d'informations, contactez s'il vous plaît:
Carole Martinez, Manager du Consortium BEST 2.0, [email protected]
Daniel Mitchell, Chargé du Programme BEST 2.0, [email protected]
 

Work area: 
Marine
Members
Protected Areas
Species
Location: 
Overseas
Project and Initiatives: 
BEST
Go to top