L’UICN accueille la République des Palaos parmi ses États Membres

Le gouvernement national de la République des Palaos a annoncé sa décision de devenir Membre de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) et a approuvé les Statuts de l’Union. Il devient ainsi le 90e État Membre du plus vaste et du plus ancien réseau environnemental au monde. Le ministère des Ressources naturelles, de l’Environnement et du Tourisme a été désigné par le gouvernement de la République des Palaos comme centre de liaison avec le Secrétariat de l’UICN. L’UICN souhaite chaleureusement la bienvenue à la République des Palaos.

Manta Ray Palau

La République des Palaos, nation insulaire située dans l’océan Pacifique occidental, fait géographiquement partie du groupe d’îles plus vaste de la Micronésie. Elle est constituée de huit îles principales et de plus de 250 petites îles, situées à environ 800 kilomètres au sud-est des Philippines.

La République des Palaos est inimitable. Le nom du pays est d’ailleurs l’acronyme anglais de « Palau’s Archipelago: Lovely and Unique » (l’Archipel des Palaos : splendide et unique). Avec ses îles volcaniques et coralliennes, ses paysages de plages de sable blanc, sa vie marine abondante et ses jungles denses, Palau souhaite conserver ses ressources naturelles tout en cherchant à profiter économiquement de ces ressources. Le gouvernement national des Palaos a conscience de la forte valeur de ces ressources naturelles. Des écosystèmes naturels en bonne santé peuvent apporter du capital à l’économie grâce au tourisme, aux produits forestiers, à la pêche, à la protection des côtes, à la rétention de l’eau, à la biodiversité, etc. Cette vision fait d’ailleurs partie intégrante de l’esprit des Paluans, qui sont pour la plupart naturellement et culturellement inclinés vers la conservation et qui célèbrent la beauté de la nature chaque jour. La propriété communautaire et la gestion des ressources marines et terrestres par les chefs locaux existe depuis longtemps, et l’UICN est extrêmement honorée d’accueillir cette nation insulaire parmi ses États Membres.

La République des Palaos a beaucoup profité de son association avec l’UICN. En effet, l’UICN a recommandé au Comité du Patrimoine mondial – l’organisme officiel du Patrimoine mondial sur la nature – d’inscrire les 100 200 hectares de site marin sur la liste prestigieuse de l’UNESCO des lieux emblématiques de la planète. Le Lagon sud des îles Chelbacheb est ainsi devenu le premier site du pays à être inscrit sur la Liste du Patrimoine mondial.

En 2014, le Conseil de l’UICN a admis 3 organisations non-gouvernementales originaires des Palaos dans l’Union : la Fondation Micronesian Shark (MSF), la Palau Conservation Society (PCS), et le Fonds du réseau des aires protégées de Palau (Palau Protected Areas Network Fund, PANF).

Les Palaos savent combien la nature est importante pour leurs moyens d’existence, en soutenant la vie sur terre, et à quel point nous dépendons des ressources naturelles, surtout les océans dans leur cas. Les Palaos ont donc décidé de s’approprier la conservation de la nature, et ont fêté en avril de cette année la Journée de la Terre. Les communautés et tous les Paluans ont participé aux réjouissances, et les Membres de l’UICN – la Fondation Micronesian Shark (MSF), la Palau Conservation Society (PCS), et le Fonds du réseau des aires protégées de Palau (PANF) – étaient en première ligne.

Les Palaos sont représentées au Comité directeur de la Commission des politiques environnementales, économiques et sociales en la personne de Faustina Rehuher-Mrugg, actuellement vice-Présidente régionale – Océanie.

Concernant l’avenir des Palaos, il est prévu d’organiser plus tard dans l’année un atelier de renforcement des capacités, et d’intégrer la gestion des espèces envahissantes dans la planification de la gestion des aires protégées. Les coordinateurs et partenaires du projet engagés dans la planification et la participation, sont : le Programme pour la biodiversité et la gestion des aires protégées (BIOPAMA), la Commission de sauvegarde des espèces de l’UICN, le Groupe de spécialistes sur les espèces envahissantes, l’Initiative sur les espèces envahissantes du Pacifique (PII), le Bureau de l’agriculture, le ministère des Ressources naturelles, de l’Environnement et du Tourisme de la République des Palaos, le Comité national sur les espèces envahissantes des Palaos et la Palau Conservation Society (PCS).

Le travail sur les engagements relatifs aux énergies renouvelables que l’UICN a commencé avec les Palaos sera renforcé avec cette annonce prometteuse.

Clarinda Ziegler, Responsable générale du Fonds du réseau des aires protégées de Palau (PANF) déclare : « Du fait de notre dépendance envers les ressources naturelles et particulièrement l’océan, nous devons nous approprier la conservation de la nature et être le fer de lance de ce processus. C’est merveilleux de savoir que les Palaos sont devenues un État Membre de l’UICN. Notre Fonds se réjouit d’avance de travailler étroitement avec le gouvernement, pour réaliser la vision d’un monde juste qui valorise et conserve la nature. »

La République des Palaos rejoint donc Fiji, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, Tonga, Nauru, les îles Salomon, Vanuatu et Samoa.

« Les Palaos ont actuellement le plus grand groupe de membres dans un pays derrière l’Australie et la Nouvelle-Zélande, et nous attendons avec impatience de pouvoir travailler avec le gouvernement national et les Paluans pour maintenir leurs écosystèmes naturels en bonne santé, pour les générations futures. Les Palaos sont à la pointe de la conservation dans la région et dans le monde. Nous sommes heureux d’accueillir un nouvel État Membre dans la grande famille de l’UICN » a affirmé Taholo Kami, Directeur du Bureau régional Océanie de l’UICN.

Pour plus d’informations ou planifier un entretien, veuillez contacter :

Frank Koloi, Chargé senior de la communication, Bureau régional Océanie de l’UICN,
Tél : +6793319084, portable : +679 7772875, courriel : [email protected]

Location: 
Oceania
Go to top