Le conseil des ministres du Mali a adopté le SDAGE du Bassin du Sourou

Le Conseil des Ministres du Mali, réuni en session ordinaire le mercredi 13 mai 2015, a adopté le projet de décret portant approbation du Schéma Directeur d’Aménagement et de Gestion des Ressources en Eau (SDAGE) du Bassin du Sourou. Cette démarche représente une belle avancée pour la gestion durable du bassin.

Vol d'oiseaux dans le bassin du Sourou

Le Schéma directeur d’Aménagement et de Gestion des Ressources en Eau (SDAGE) du Bassin du Sourou a été élaboré en vue de faire face à la demande en eau du bassin du Sourou, estimée à 141 millions de m3 en 2010, qui atteindra 206 millions de m3 en 2035.

Il vise à l’horizon 2035 à inverser les tendances négatives actuelles afin de garantir un avenir fondé sur une exploitation durable et bénéfique des potentialités naturelles du bassin de Sourou, dans le contexte de changements climatiques, au bénéfice des générations actuelles et futures.

Il constitue un outil à partir duquel, des programmes et projets peuvent être bâtis afin de renforcer la bonne gouvernance en matière d’eau, le développement économique, la protection et la gestion durable des ressources naturelles et de tous les écosystèmes qui y sont associés.

Le Schéma directeur d’Aménagement et de Gestion des Ressources en Eau est axé autour d’un certain nombre d’orientations fondamentales :

  • l’organisation de la lutte contre le déficit en eau potable et contre les maladies d’origine hydrique, pour tous les villages de toutes les communes du bassin ;
  • l’amélioration de la connaissance et la mobilisation des ressources en eau du bassin en faveur des activités économiques en général et agro-sylvo-pastorales en particulier ;
  • l’inversion de la tendance à la précarisation alimentaire et la consolidation du bassin dans son rôle de grenier de la région ;
  • l’accompagnement du processus de transformation du Sourou et de ses zones humides en site Ramsar ;
  • l’enclenchement d’un processus durable de basculement des mauvais comportements et agissements en faveur d’une exploitation et d’une gestion durables des ressources naturelles du bassin.

La mise en œuvre du Schéma directeur d’Aménagement et de Gestion des Ressources en Eau (SDAGE) du Bassin du Sourou se fera selon un plan d’actions d’un coût global estimé à 85 milliards de francs CFA et une tranche quinquennale prioritaire de 14,444 milliards de francs CFA.

Le Sourou, dans sa configuration hydrographique d’ensemble, est un affluent du cours d’eau Mouhoun du Burkina Faso. Il arrose un territoire d’environ 30 648 Km2 dont 49,78% pour le Burkina Faso et 50,22% pour le Mali. La partie malienne accueille plus de 600 000 habitants des communes des cercles de Bankass, Koro et Douentza dans la région de Mopti.

Le Schéma directeur d’Aménagement et de Gestion des Ressources en Eau a été élaboré au cours de la première phase de la Global Water Initiative (GWI) au Mali et soutenu par L'Initiative pour la Réduction de la Pauvreté et la Gestion de l'Environnement (PREMI) de l’UICN. Le Partenariat pour la gouvernance environnementale en Afrique de l'Ouest (PAGE) appuie actuellement sa mise en œuvre.

Work area: 
Water
Wetlands
Environmental Governance
Location: 
Mali
West and Central Africa
West and Central Africa
Go to top