Rencontre des maires des communes affectées par les barrages dans le Bassin du Niger

La Coordination régionale des usagers des ressources naturelles du Bassin du Niger, dans le cadre de l’appui conjointe de la GIZ et de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) pour le renforcement de la participation des usagers dans la gouvernance des ressources en eau et des grandes infrastructures hydrauliques dans le bassin du Niger, a organisé les 21 et 22 Janvier 2015à Tillabery, République du Niger, une rencontre du cadre de concertation des maires des communes affectées par les barrages dans le bassin du Niger.

Travaux de groupes lors de la rencontre des maires

Cette rencontre, qui s’inscrit dans le cadre de l’accompagnement des processus de déplacement et réinstallation des populations affectées par les grandes infrastructures, a mobilisé entre autres :

  • Six (6) maires dont deux femmes des communes concernées par le barrage de Kandadji (République du Niger).
  • Quatre (4) maires des communes concernées par le barrage de Taoussa (République du Mali).
  • Quatre maires des communes concernées par le barrage de Fomi (République de Guinée).
  • Les délégués des coordinations nationales des usagers de Guinée, du Mali et du Niger.
  • Des représentants des organismes en charge des barrages de Kandadji et Taoussa.
  • Des autorités administratives, locales et coutumières de Tillabery.
  • Des représentants des partenaires techniques et financiers.

La rencontre s’est déroulée en deux étapes distinctes :

  • Les travaux en atelier : ont porté sur des présentations thématiques, des travaux de groupe et des discussions en plénière.
  • Les visites de terrain : elles se sont reposées sur des rencontres et échanges avec les populations de la première vague de réinstallation des populations Kandadji et la découverte des installations du barrage (1ères tranche d’aménagement des terres de compensation des populations, ouvrages annexes du barrage,….).

Les travaux des deux jours ont ainsi débouché sur les résultats ci-après :

  • Le renforcement des capacités des élus sur la participation à la gouvernance de l’eau.
  • La mise en place d’un bureau pour l’opérationnalisation du cadre de concertation des maires des communes affectées par les barrages dans le bassin du Niger.
  • L’adoption d’un règlement intérieur du cadre de concertation.
  • L’adoption d’un plan d’action du cadre de concertation.
  • La capitalisation des acquis et difficultés de la première vague de réinstallation des populations affectées par le barrage de Kandadji.
  • Le renforcement de la coopération entre les communes.
Work area: 
Water
Wetlands
Location: 
West and Central Africa
Niger
Go to top