Le congrès Mondial des Parcs de l’UICN, une cérémonie d’ouverture exceptionnelle

Sydney, Australie, 12 novembre 2014, 17h –plus de 5.000 participants venant de plus de 160 pays y compris des chefs d'Etat, des gardes forestiers, des cadres commerciaux, des acteurs de la conservation et des chefs indigènes, se sont retrouvés ce jour dans la salle « Jamison  Room » de l’Olympic Park statdium de Sydney.

Cérémonie d'ouverture

La 6ème édition du Congrès Mondial des Parcs de l’UICN qui s’est ouverte ce jour, sera l’occasion de définir l'avenir des aires protégées. Congrès placé sous le thème : ‘Des parcs, la planète et nous : des solutions, sources d’inspiration », ce congrès représente le grand rendez-vous au cours duquel, seront revisité les stratégies et politiques de gestion des parcs au niveau mondial.

Dans son allocution d’ouverture, Julia Marton-Lefèvre a rappelé que : « Certains écosystèmes sont encore mal protégés, leurs gestionnaires doivent renforcer leurs capacités, les moyens manquent souvent, la gouvernance est parfois faible…les aires protégées doivent donc encore progresser pour atteindre pleinement leurs objectifs de conservation et de développement. »

Il est donc important que de tels évènements puissent se tenir périodiquement, afin de faciliter et promouvoir, les réflexions, les expériences et leçons apprises de la gestion des parcs, soient partagées, afin de dessiner la vision de ces aires pour les prochaines années.

Rappelons que ce Congrès intervient à l’heure où le rôle vital de la diversité biologique dans le fonctionnement de notre planète n’est plus à démontrer. Les études scientifiques confirment les unes après les autres la réalité et la profondeur des liens de dépendance entre le bien-être humain, le développement économique et le fonctionnement des écosystèmes.

Le principal enjeu de ce congrès est certainement  la capacité de la planète à continuer de soutenir la vie sur la terre, celle des espèces animales et végétales, dont l’espèce humaine.

Il importe donc que les « promesses de Sydney », formulées lors du Dialogue avec leaders mondiaux, courant important qui se tient tous les jours à partir de 17h, puisse poser les contours des engagements communs, forts et réalistes, qui devront supporter et améliorer l’efficacité de gestion des aires protégées.

Résolument optimiste, cette édition du Congrès positionnera les aires protégées comme solutions dans un débat trop souvent centré sur les défis.

La 6ème édition du Congrès des parcs depuis 1962, entend réaffirmer combien les efforts réalisés dans le monde au sein des aires protégées, même s’ils sont encore à parfaire,   permettent de:

1.    Conserver la Nature et notre santé à tous ;
2.    Contribuer naturellement à la lutte contre les
3.    Ralentir les dérèglements climatiques en améliorant la résistance des territoires et des sociétés à leurs impacts ;
4.    Proposer des modèles de gouvernance innovants et duplicables pour un juste partage des ressources naturelles et de leurs bénéfices.

Pour de plus amples informations : http://www.worldparkscongress.org/index.html
 
Pour programmer une interview :
Eva Paule MOUZONG Relations Presse UICN, Congrès des Parcs  [email protected], +61 (0) (0) 402 247 758
Marshall Margot, Directrice Presse et Relations publiques, [email protected], +61 (0) 418 624 847

À propos du Congrès mondial sur les parcs 2014
Conserver les sites naturels les plus précieux de la Terre et promouvoir les solutions de la nature aux enjeux planétaires: tel est l’objectif du Congrès mondial sur les parcs 2014 réuni à Sydney, Australie, du 12 au 19 novembre. Plus de 200 000 aires protégées, couvrant environ 15% des terres émergées et 3% des océans du monde conservent des espèces sauvages menacées, renforcent la sécurité alimentaire, de l’eau et du climat et aident les êtres humains à renouer avec la nature. Sur le thème « Des parcs, des peuples et la planète : des solutions inspirantes », le Congrès rassemble des participants venus de tous les horizons pour dire haut et fort que les aires protégées sont le meilleur investissement dans l’avenir de la planète – et dans notre propre avenir. http://www.worldparkscongress.org/

À propos de l’UICN
L’UICN, l’Union internationale pour la conservation de la nature, aide le monde entier à trouver des solutions pragmatiques pour résoudre les problèmes les plus pressants de l’environnement et du développement. Les travaux de l’UICN sont axés sur la valorisation et la conservation de la nature, la gouvernance efficace et équitable de son utilisation et le déploiement de solutions basées sur la nature pour relever les défis mondiaux du climat, de l’alimentation et du développement. L’UICN soutient la recherche scientifique, gère des projets sur le terrain partout dans le monde et rassemble les gouvernements, les ONG, l’ONU et les entreprises afin d’élaborer des politiques, des lois et de bonnes pratiques. L’UICN est la plus grande et la plus ancienne organisation mondiale de l’environnement, avec plus de 1200 membres gouvernementaux et ONG et près de 11 000 experts bénévoles dans quelque 160 pays. Les travaux de l’UICN sont soutenus par plus de 1000 employés dans 45 bureaux et des centaines de partenaires dans les secteurs publics, ONG et privé à travers le monde. www.iucn.org

Location: 
West and Central Africa
Go to top