Vers la mise en place de la Liste Verte des Aires Protégées dans les Pays du Maghreb

Les 21 et 22 novembre 2017, s’est tenu, à Tunis, l’atelier régional sur le processus de la Liste Verte des Aires protégées en Afrique du Nord. Cet évènement a été organisé conjointement par le Centre de Coopération pour la Méditerranée de l’UICN et la Commission Mondiale des Aires Protégées de l’UICN.

Maghreb green list workshop

Des représentants des institutions gouvernementales nationales et des gestionnaires d’aires protégées des trois pays du Maghreb (Algérie, Maroc et Tunisie) ont été conviés à cet atelier. De plus, des représentants du Programme de la liste verte au siège de l’UICN, du comité français de l’UICN et du Programme des Aires Protégées en Afrique de l’Ouest et Central ont participé aux travaux de cet évènement. Aussi, des organisations régionales basées en Tunisie ont pris part aux travaux durant ces deux jours notamment, le centre d’activités régional pour les aires spécialement protégées et le Fonds Mondial pour la Nature (Bureau Afrique du Nord).

Cet atelier a permis de rappeler la genèse de cette initiative et les diverses étapes parcourues pour l’élaboration des différents documents et informations structurants de l’initiative, à l’instar du manuel d’utilisation ainsi que des critères et des indicateurs pour l’évaluation de l’éligibilité des sites à la liste verte.

Des cas de mis en œuvre pratiques de la liste verte dans quelques pays, notamment en France et en côte d’ivoire ont été exposé permettant aux représentants des pays du Maghreb de s’informer sur la nature des actions qu’ils doivent entreprendre ainsi que les besoins en délais et en capacités pour accomplir tout le processus de nomination d’un site. Il a été aussi rappelé que l’objectif de la liste verte va au-delà de l’inscription elle-même et permettrait de contribuer à mettre à niveau la gestion, les outils ainsi que les capacités disponibles afin d’atteindre une gestion plus efficace du site.

Les représentants des trois pays du Maghreb ont exprimé l’importance de la Liste Verte des Aires Protégées et leur volonté d’adhérer à ce processus. Ils ont invité l’UICN-Med à saisir les structures gouvernementales nationales compétentes pour démarrer cette initiative tout en recommandant l’organisation d’un atelier national d’information qui permettrait de présenter la Liste vert aux décideurs et gestionnaires des aires protégées.

L’atelier a également discuté les options de mise en place du comité d’expert qui aura la mission d’adapter les indicateurs au niveau régional et d’évaluer les sites candidats. À ce sujet les participants ont souhaité voir une approche regionale pour conduire le processus de la liste verte en Afrique du Nord y compris la composition du comité d'experts en charge de l'évaluation.

Pour plus des informations: Maher Mahjoub

Go to top