World Heritage

Suivi des sites

Le suivi des sites est essentiel afin de préserver la valeur irremplaçable du Patrimoine mondial

L’UICN suit l’état de conservation des sites naturels du Patrimoine mondial afin d’identifier aussitôt que possible d’éventuels problèmes importants de conservation et de les porter à l’attention du Comité du patrimoine mondial. Cette fonction comprend l’élaboration de rapports sur l’état de conservation de près d’une soixantaine de sites par an, avec 10 à 15 missions de terrain et un suivi quotidien constant. Ces activités constituent la base des recommandations adressées au Comité du patrimoine mondial.

Outre ces travaux de suivi menés au titre de la Convention du patrimoine mondial, le projet Horizon du patrimoine mondial a été mis en place en 2014 afin d’évaluer tous les sites inscrits en vertu de leur valeur exceptionnelle universelle naturelle. L’Horizon du patrimoine mondial ne fait pas partie du mandat statutaire de l’UICN en qualité d’organisation consultative et ne remplace pas le travail de suivi effectué au titre de la Convention ; il le complète plutôt. 

La Convention du Patrimoine mondial contribue à la conservation des sites depuis plus de 40 ans, en aidant à répondre aux menaces et à faire face à des situations de guerre. Au fil des années, elle a incité des collectivités et des nations à intensifier leurs efforts en vue de reconnaître et de préserver leur patrimoine naturel.

Malgré les progrès réalisés, ces lieux uniques sont de plus en plus menacés par des industries extractives, de grands projets d’infrastructure, le braconnage, l’abattage des forêts, les espèces envahissantes, l’empiètement agricole et les conflits armés. À l’heure actuelle, 18 sites naturels du Patrimoine mondial figurent sur la Liste du patrimoine mondial en péril. L’UICN met l’accent sur l’importance d’une gestion efficace afin d’assurer le niveau de protection le plus élevé à tous les sites du Patrimoine mondial.

Go to top