Patrimoine mondial

A propos

Les sites naturels du Patrimoine mondial sont reconnus à l’échelle internationale comme les aires protégées les plus importantes au monde.

L’idée au cœur de la Convention du patrimoine mondial est que certains endroits sont si précieux pour l'humanité, qu’il en va de notre responsabilité collective de les protéger et les transmettre aux générations future. Fondée en 1972, la convention est le seul outil de conservation internationale qui lie explicitement la nature et de la culture, tout en reconnaissant les interactions complexes entre l'homme et l'environnement. L’UICN a participé, avec l'UNESCO, à la rédaction de cette convention et a été impliquée dès son essor comme l'Organe consultatif officiel sur la nature.

La Liste du patrimoine mondial comprend aujourd'hui plus de 1000 sites, dont 20% environ qui sont classés pour leur 'valeur universelle exceptionnelle' naturelle. Les sites naturels du Patrimoine mondial sont des lieux emblématiques tels que les îles Galapagos, Serengeti, Kilimandjaro, Yellowstone, la Grande Barrière de Corail et Ha Long Bay.

L'identification de ces sites par le biais de la Convention du patrimoine mondial est une réponse directe à la nécessité de préserver les aires protégées reconnues comme exceptionnelles à l'échelle mondiale, sur la base de critères tels que : l'échelle des habitats naturels, l’intégrité des processus écologiques, la viabilité des populations d'espèces rares, sans parler de l'attrait esthétique qui accompagne presque toujours ces merveilles naturelles.

La Convention fournit une plate-forme unique pour développer et partager les bonnes pratiques, et peut servir de baromètre mesurant la performance globale de conservation des aires protégées.

 

Rock Islands Southern Lagoon World Heritage site Palau ©IUCN/Jerker Tamelander

Go to top