Lancement d’une nouvelle coalition pour accroître l’investissement privé dans la conservation, au Congrès mondial de la nature de l’UICN

L’industrie de la finance, plusieurs organisations internationales et le milieu universitaire unissent leurs forces pour créer une nouvelle coalition destinée à créer des opportunités d’investissement et des outils pour faire venir les projets de conservation sur le marché

© IUCN Green List of Protected Areas

 

Honolulu, Hawai'i (2 septembre 2016) – Cherchant à combler le déficit financier annuel de la conservation, estimé entre 200 et 300 milliards de dollars US, des organisations de la société civile, des institutions du secteur privé et public et des universités unissent aujourd’hui leurs forces pour lancer la Coalition pour l’investissement privé dans la conservation (CPIC) lors du Congrès mondial de la nature de l’UICN qui se déroule actuellement à Hawai'i. L’objectif de la Coalition est d’aider à préserver les plus importants écosystèmes du monde en créant de nouvelles opportunités rentables pour l’investissement privé dans la conservation.

La Coalition, qui inclut parmi ses membres fondateurs le Crédit Suisse, The Nature Conservancy (TNC), l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) et l’université de Cornell, prévoit de mettre en place de nouveaux modèles d’investissement et des canaux de financement qui aideront à combler le déficit de financement actuel de la conservation, tout en contribuant aux objectifs mondiaux pour la conservation de la biodiversité et le développement durable.

S’appuyant sur l’expertise et l’expérience de ses différents partenaires, la CPIC servira de centre de liaison, en mettant en relation les investisseurs et les institutions financières avec les partenaires nationaux capables de mettre en place et d’exécuter des contrats investissables et avec un retour financier et environnemental. Pour ses débuts, la Coalition prévoit d’axer son action sur plusieurs secteurs d’investissement prioritaires : restauration des paysages forestiers, intensification de l’agriculture durable, pêche côtière durable et résilience, et gestion des bassins versants.

« Nous sommes à un moment charnière de notre histoire où toutes les parties prenantes prennent conscience de l’urgence de soutenir la nature, pour le bénéfice de tous » déclare Inger Andersen, Directrice générale de l’UICN. « Le financement public et la générosité des philanthropes ne suffira pas pour répondre aux défis qui nous attendent. Cette nouvelle Coalition sera une plateforme essentielle pour partager l’expertise, stimuler l’innovation, aider à développer des modèles d’investissement et faire prendre conscience de l’importance potentielle du capital privé pour la conservation. »

Le financement de la conservation est un investissement encore massivement sous-développé dans le secteur privé. Les études suggèrent que les investisseurs privés – individus fortunés, fonds de pension, autres investisseurs institutionnels et même petits investisseurs économiques traditionnels – pourraient apporter les 200 à 300 milliards de dollars US par an qui font défaut pour préserver les écosystèmes les plus importants de notre planète.

« Cette Coalition revêt une importance cruciale, de par son ampleur en termes d’opportunités d’investissement, et de par les impacts environnementaux positifs potentiels de ce domaine de financement » déclare John Tobin-de la Puente, professeur de pratique à l'Ecole Charles H. Dyson d'économie et de gestion appliquées de l’université de Cornell, et à l’Institut Cornell pour les affaires publiques du College d'écologie humaine de Cornell. « Aujourd’hui, le développement du marché de l’investissement dans la conservation est probablement en retard de 10 ans par rapport au marché des énergies renouvelables, et de 20 ans par rapport au marché du logement abordable. Nous avons l’occasion de créer un tout nouveau marché pour l’investissement dans la conservation si nous y réfléchissons ensemble. »

« Le secteur de la finance prend de plus en plus conscience qu’investir dans la nature peut générer des retours intéressants pour l’environnement et pour l’économie » déclare ainsi Fabian Huwyler, Vice-président Sustainability Affairs au Crédit Suisse. « Si nous voulons que des investisseurs privés participent à la réduction du déficit de financement de la conservation, les communautés de la conservation et de la finance doivent mieux collaborer afin d’imprimer un changement radical. Il faut oublier les petits projets définis par les donateurs et préférer les marchés de la conservation à grande échelle. »

« Nous apportons à la Coalition notre grande expérience » ajoute Lynn Scarlett, Directrice exécutive des politiques publiques pour The Nature Conservancy. « Avec The Conservancy, nous avons déjà facilité six contrats d’investissement à fort impact pour un total de 200 millions de dollars US dans la conservation marine et l’agriculture. Cette nouvelle coalition pourrait nous permettre de répondre à notre plus grand défi : le manque de projets d’investissement en cours. Nous pourrons savourer notre succès lorsque les grandes banques auront assez de projets et d’options dans lesquelles piocher et choisir où leur investissement de la conservation aura l’impact le plus significatif. »

###

À propos du Crédit Suisse AG
Crédit Suisse AG est l’un des principaux fournisseurs de services financiers au monde, et fait partie du groupe Crédit Suisse (appelé ici « Crédit Suisse »). En tant que banque intégrée, Crédit Suisse propose à ses clients son expertise combinée dans les domaines de la banque privée, de la banque d’investissement et de la gestion d’actifs. Crédit Suisse fournit des services de conseil, des solutions exhaustives et des produits innovants aux entreprises, clients institutionnels et clients privés fortunés, ainsi qu’aux clients particuliers en Suisse. Le siège de Crédit Suisse est situé à Zurich, et l’entreprise possède des bureaux dans plus de 50 pays à travers le monde. Le groupe emploie environ 47 180 personnes. Les actions nominatives (CSGN) de la maison mère de Crédit Suisse, Crédit Suisse Group AG, sont répertoriées en Suisse et à New York, sous la forme d’American Depository Shares (CS). Plus d'informations sur le Crédit Suisse à l’adresse suivante : www.credit-suisse.com

À propos de The Nature Conservancy
The Nature Conservancy est une organisation leader de défense de la conservation. Elle travaille dans le monde entier pour conserver les terres et les eaux dont dépend toute vie. Forte de plus d’un million de membres et de 600 scientifiques, The Conservancy a protégé 120 millions d’acres de terres et des milliers de kilomètres de cours d’eau, et elle gère plus de 100 projets de conservation marine dans le monde. The Conservancy travaille sur le terrain dans les 50 états des Etats-Unis et dans 69 pays du monde. Plus d’informations sur www.nature.org ou suivez The Nature Conservancy : @nature_press sur Twitter.

À propos de l’Union internationale pour la conservation de la nature
L’UICN est une union de Membres composée d’organisations gouvernementales et de la société civile. Elle exploite l’expérience, les ressources et la portée de ses 1300 organisations Membres, et les connaissances de ses 15 000 experts. L’UICN est l’autorité mondiale sur l’état du monde naturel et les mesures nécessaires pour le protéger. Plus d’informations sur www.iucn.org ou suivez @IUCN sur Twitter.

À propos de l’école Dyson à l’université de Cornell
L'école Charles H. Dyson d'économie et de gestion appliquées est située dans deux Colleges – le College of Agriculture and Life Sciences et le College of Business au sein de l’université de Cornell. Ses domaines d’expertise internationalement renommés dans l’alimentation et l’économie de l’agriculture, la gestion, l'économie de l’environnement et des ressources, l'économie internationale et de développement, sont en accord avec la mission de l’école, qui est de renseigner et d’encourager la gestion responsable publique et la gestion privée des entreprises, des organisations, des moyens d'existence et des ressources naturelles. 

Pour plus d'informations ou pour des interviews, veuillez contacter:                                                                           
Geraldine Henrich-Koenis
ghenrich-koenis@tnc.org
+1 703-314-1137                                                              

Ewa Magiera
Ewa.Magiera@iucn.org
+41 76—05-3378

Andrew Wilson
andrew.wilson.5@credit-suisse.com
+1 212-538-2206

Ellen Leventry
eel2@cornell.edu

Go to top