Communiqué de presse | 14 Nov, 2014

Vert est le nouvel or

La Liste verte de l’UICN définit l’excellence en matière de gestion d’espaces naturels protégés

Sydney, Australie, 14 novembre 2014 – Des aires protégées d’Australie, de Corée du Sud, de Chine, d’Italie, de France, d’Espagne, du Kenya et de Colombie sont les premières à faire leur entrée sur la Liste verte de l’UICN des aires protégées, en cours de développement. L’annonce est faite aujourd’hui au Congrès mondial des parcs 2014, à Sydney, Australie.

La Liste verte de l’UICN est la première norme mondiale de bonnes pratiques pour les aires protégées. Elle a pour objet de reconnaître et de promouvoir les succès de la gestion d’espaces naturels parmi les plus remarquables de la planète. Les 23 premiers lauréats ont été choisis parmi 50 sites candidats présentés par huit pays dans le cadre de la phase pilote de la Liste verte.

« La Liste verte de l’UICN célèbrera le succès des aires protégées » déclare Julia Marton-Lefèvre, Directrice générale de l’UICN. « Il s’agit de reconnaître les sites qui relèvent avec succès les défis du 21e siècle et contribuent au bien-être de l’homme et de la nature ».

Des critères rigoureux ont été établis pour évaluer les sites, comprenant notamment la qualité de la protection des valeurs naturelles et les avantages culturels, économiques, sociaux et environnementaux fournis par ces espaces. Pour figurer sur la Liste verte, les aires protégées doivent faire la démonstration d’un partage juste et transparent des coûts et des bénéfices de la conservation, d’une gestion efficace et de résultats durables. Les critères sont conçus et mesurés en fonction des défis et des opportunités spécifiques à chaque pays.

« Le rapport Protected Planet (Planète protégée) présenté hier à Sydney révèle qu’il y a encore beaucoup à faire pour améliorer la qualité de la gouvernance et de la gestion des aires protégées,» déclare James Hardcastle du Programme mondial de l’UICN pour les aires protégées. « C’est précisément pour cela que la Liste verte a été conçue. Elle sera un outil clef pour aider la communauté en charge des aires protégées à faire en sorte que les aires protégées aient un impact réel pour la conservation, et soient bénéfiques aux populations, à l’économie et à l’environnement. »

Les lauréats français

5 des 23 sites retenus sont français : le parc national des Pyrénées, la réserve naturelle nationale de Cerbère Banyuls, le parc naturel marin d'Iroise, l'espace naturel sensible et arrêté de protection de biotope du Marais d'Episy et le parc national de la Guadeloupe. Ce résultat constitue une reconnaissance internationale de la qualité de leur gestion et de leur gouvernance.

« Nous avons fait le choix de solliciter des candidatures représentatives à la fois de la diversité de nos espaces naturels et de la richesse des outils de protection français. Une attention particulière a été portée à l’équilibre entre les écosystèmes terrestres et marins, de plaine et de montagne, en métropole comme en outre-mer, » précisent Thierry Lefebvre du comité français de l’UICN et Jean-Philippe Siblet du MNHN, président du groupe de référence français de la Liste verte. « De même, des territoires de grande superficie côtoient des espaces de taille plus réduite contribuant ainsi à la pertinence du réseau d’aires protégées national. Cette volonté d’ouverture et de pluralité constitue le fil conducteur de l’approche française de la Liste verte, » concluent-ils.

En Afrique, le travail préparatoire a été conduit au Kenya, grâce au support technique et financier du partenariat France-UICN.

Deux sites ont ainsi été sélectionnés dont la conservancy d’Ol Pejeta. C’est un parc exemplaire où les gestionnaires privés conduisent un programme d’élevage bovin communautaire associé à la conservation. Ce système optimise la coexistence de la faune sauvage et du bétail tout en offrant un havre sûr et de riches pâturages aux pasteurs locaux. Ce site pilote devrait inspirer d’autres parcs africains à s’engager dans ce processus de certification dans les prochains mois.

L’un des lauréats, l’Aire de conservation d’État du Cape Byron / Parc national d’Arakwal en Australie, est inscrit sur la Liste verte pour son engagement auprès de la communauté locale. Les propriétaires traditionnels aborigènes Arakwal ont joué un rôle majeur dans l’établissement du parc national, en 2001, et s’impliquent pleinement dans sa gestion quotidienne. Plus de 65 volontaires locaux informent les visiteurs sur les importantes valeurs naturelles et culturelles du site.

En Chine, six aires protégées emblématiques ont satisfait aux critères de la Liste verte de l’UICN, notamment le site du patrimoine mondial du mont Huangshan, la Réserve naturelle de Tangjiahe – où vit une population prospère de grands pandas – et la Réserve naturelle nationale du lac Dongting oriental. La réserve est reconnue pour la valeur des travaux de conservation du lac qui, alimenté par le Yangtze, constitue un important réservoir d’eau pour la Chine centrale.

En Espagne, la gestion du parc national de la Sierra Nevada parvient à équilibrer avec succès la conservation d’un écosystème de montagne fragile et d’un riche patrimoine culturel avec une industrie touristique dynamique. Le Parc national de Doñana représente un modèle d’excellence dans la gestion de zones humides et de valeurs culturelles. Le processus de Liste verte sera finalisé début 2015.

Autre site inscrit sur la Liste verte, le Parc national Gorgona, en Colombie, est un exemple exceptionnel de la riche biodiversité marine et côtière du pays, avec un système de gestion participative qui associe les pêcheurs locaux aux efforts de conservation de la nature.

Selon Julia Miranda, Directrice des parcs nationaux de Colombie « En Colombie, et je l’espère dans toute la région, la Liste verte de l’UICN des aires protégées est désormais la référence du succès. Nous l’utiliserons pour motiver notre personnel et nos administrateurs mais aussi pour encourager nos partenaires, au gouvernement, dans le secteur privé et la communauté, à collaborer avec nous pour réussir, dans l’intérêt de tous. »

La Liste verte sera un atout pour accroître la notoriété internationale des sites inscrits et favorisera le soutien politique aux aires protégées. Elle permettra aussi d’encourager un tourisme durable à l’intérieur des sites.
Le standard va évoluer pour rester cohérent avec les meilleures pratiques mondiales et les nouveaux défis auxquels font face les aires protégées. Les sites inscrits s’engagent à s’améliorer en permanence pour être en conformité avec la norme.

Au cours des deux prochaines années, le groupe de référence français va poursuivre ses activités pour améliorer l’adaptation des indicateurs au contexte national, faciliter les procédures d’inscription et d’évaluation, et promouvoir de nouvelles candidatures.

Les prochains candidats à l’évaluation pour la Liste verte sont le Mexique, la Croatie et plusieurs pays d’Afrique du Nord et de Micronésie.

Liste complète des lauréats de la Liste verte de l’UICN des aires protégées :

ASIE

République de Corée Parc national Jirisan
République de Corée Parc national Odaesan
République de Corée Parc national Seoraksan
Australie Réserve naturelle de l’île Montague
Australie Parc national Arakwal et Aire de conservation d’État du Cape Byron
Chine Parc national forestier de Longwanqun
Chine Réserve naturelle nationale du Sichuan-Tangjiahe
Chine Réserve naturelle nationale du lac Dongting oriental
Chine Région d’intérêt panoramique du mont Huangshan
Chine Parc géologique de Wudalianchi
Chine Réserve naturelle nationale de Shaanxi Changqing

EUROPE


Italie Parc national Gran Paradiso
Espagne Espace naturel de Doñana (PROVISOIRE – SOUS ÉVALUATION)
Espagne Espace naturel de la Sierra Nevada
France Parc naturel marin d’Iroise
France Parc national des Pyrénées
France Réserve naturelle marine de Cerbère-Banyuls
France Espace naturel sensible et arrêté de protection de biotope du Marais d’Episy
France Parc national de la Guadeloupe

AFRIQUE


Kenya Conservatoire de faune sauvage de Lewa
Kenya Conservatoire Ol Pejeta

AMÉRIQUE DU SUD


Colombie Sanctuaire de flore et de faune de Galeras
Colombie Parc national naturel Gorgona
Colombie Parc national naturel Tatamá