CAMEROUN: Une première sortie écotouristique réussie dans le massif forestier de Ngog-Mapubi/Dibang

Le massif forestier de Ngog-Mapubi/Dibang couvre une superficie de 14.584 ha et est situé à environ 1h30 de Yaoundé et Douala.

Cameroun - Habitants du village de Maholet

De par son caractère accidenté et sa fonction de haut bassin pour des cours d’eau affluents du fleuve Sanaga, il présente un intérêt écologique particulier pour la région (la présence de grands primates (chimpanzés) étant par exemple actuellement en cours de confirmation) sans pour autant bénéficier à l’heure actuelle d’un statut de conservation et/ou de gestion clairement défini.

C’est fort de ce constat que l’ONG CEW, sur un financement du PPI, intervient actuellement sur ce dernier à travers un projet de trois composantes principales que sont i) l’appui au classement du massif en forêt intercommunale, ii) l’amélioration des connaissances écologiques du massif et iii) l’accompagnement des villages vivant au sein de ce dernier dans le développement d’activités économiques compatibles avec la conservation de l’environnement.

Une première sortie écotouristique a été organisée dans le cadre d’un partenariat innovant entre l’ONG CEW, le village de Maholet, l’UICN-PACO-AP-PPI, les autorités administratives camerounaises locales et la mairie de Dibang. 

57 randonneurs de  plusieurs nationalités, résidant à Yaoundé ont ainsi quitté la capitale le samedi 30 novembre 2013 en début de matinée pour prendre part à l’événement. La sortie a permis au groupe d’écouter les habitants de Maholet parler de l’histoire de leur village, et plus généralement de celle du pays Bassa, de pénétrer durant deux heures au cœur du massif, d’atteindre les chutes d’eau Lep-ditone (où les randonneurs ont pu profiter des bains de chutes), et de partager un repas aux mets locaux spécialement préparés par les habitants .

Chaque randonneur a apporté une contribution financière dont une partie sera directement versée aux populations de Maholet, afin de les appuyer dans leurs initiatives de développement.

Cette première sortie constitue une expérience pilote, démontrant que des activités de valorisation économique de la biodiversité innovantes sont envisageables sur ce massif et peuvent rapporter des revenus au niveau local. 

Ce type d’événement sera sans doute amené à se renouveler au cours de l’année 2014, tout comme les activités de renforcement des capacités de l’ONG camerounaise CEW sur ces aspects.

POUR PLUS D’INFORMATIONS :

Roger NGOUFO, Président de l’ONG CEW : ngoufocew08@yahoo.fr 

Flore NEKDEM, Chargée de Projets de l’ONG CEW : nekdemfr@yahoo.fr 

Thomas BACHA, Coordonateur du PPI-PACO, Chargé de Programme en AC : thomas.bacha@iucn.org 

 

Location: 
West and Central Africa
Project and Initiatives: 
PPI
Go to top