África Central y Occidental

FLR: Restauration des paysages forestiers

Le Burundi engagé pour la Contribution prévue déterminée au niveau National (CPDN) dans le cadre du futur accord sur le climat

Le Burundi s’est engagé dans les 5 secteurs du GIEC ( Changement d’Affectation des Terres et
Foresterie, Energie, Agriculture ) des déchets procédés industiels tout en se focalisant sur la
priorités identifiées de façon consensuelle et inclusive.
Vision du Burundi pour lutter contre les changements climatiques est « Un Etat qui promeut un
développement résiliant aux effets néfastes du changement climatique».
- Restaurer 2 millions d'hectares des paysages forestiers comme contribution au Défi de Bonn
de restaurer 150 millions d'hectares de paysages forestiers dégradés à travers le monde d’ici 2025

Adaptation
Se doter des meilleures connaissances des “hot spots” de vulnérabilité;
Réduire la vulnérabilité du Burundi et renforcer sa capacité de résilience dans les zones identifiées
Mettre en place les politiques et stratégies sectorielles pour l'adaptation au changement climatique; Développer l’irrigation à petite et à grande échelle en vue d'améliorer son efficacité et réduire la consommation d'eau; Promouvoir l'approche agro-écologique en prenant en considération des mesures qui améliorent
la fertilité des sols et les pratiques de conservation et de gestion de l'eau et du sol.

Atténuation
Répondre à un objectif inconditionnel : celle de réduire de 3 % des émissions de gaz à effet de
serre par rapport au scénario de référence “Business as usual”de 2016 à l’horizon 2030, et
Répondre à un objectif conditionnel de réduction de 20 % des émissions de gaz à effet de serre,
à partir de 2016, par rapport au scénario de référence à l’horizon 2030.

Go to top