Le festival Life+ “Mers de Posidonie” jette l’ancre dans la municipalité d’El Ejido

08 June 2013 | News story

La municipalité d’El Ejido a accueilli les 8 et 9 juin la 3ème édition du Festival Life+ « Mers de Posidonie ». De façon divertissante et ludique, ce festival sensibilise la population au rôle crucial que jouent les prairies marines dans la bonne santé du littoral, en tant qu´habitat et pépinière de nombreuses espèces commerciales, purificateur d’eau et puits de carbone.

Le festival fait partie du projet Life+ pour la conservation des prairies de Posidonia Oceanica dans la zone andalouse de la Méditerranée. Il a été inauguré vendredi 7 juin dans la Mairie d’El Ejido par M. le Maire, Francisco Góngora, qui a déclaré que « le but de cet événement est de faire connaître à la population les bénéfices que procurent les prairies marines et les coûts induits par leur disparition, comme les répercussions sur les populations de poissons, la régénération des plages ou la détérioration des attractions touristiques par exemple. »

Le festival a coïncidé avec la Journée mondiale de l’océan qui a eu lieu le 8 juin. De nombreuses activités ont été organisées dans le Parc Municipal pour l’occasion, notamment des défilés, des ateliers, un guignol, un spectacle de danse par l’Académie Adagio et l’École de danse de Circulo, une exposition de photographies et des concerts des groupes « El fin del Mundo » et « El Juca ».

M. Góngora a souligné « l’importance de conserver nos activités environnementales ». Selon lui, « il est fondamental d’être conscient de notre environnement et d’y être sensibilisé, ce que permettent les activités, projets et événements comme ceux que la municipalité accueille en ce moment. »

Le délégué territorial de l’Agriculture, la Pêche et l’Environnement, José Manuel Ortiz, était également présent à l’inauguration du festival. Il a demandé « l’implication des usagers de la mer dans la défense des plantes sous-marines méditerranéennes, sachant que l’Almeria possède 16 000 hectares de prairies de Posidonie, soit 92% de l’ensemble des prairies du littoral andalou. »

Ce rendez-vous a été organisé par le Centre de Coopération pour la Méditerranée de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) en collaboration avec la municipalité d’El Ejido et l’ONG Aula del Mar. Le festival s’inscrit parmi les activités du projet Life+ pour la conservation de la Posidonia Oceanica en Andalousie, qui est coordonné par le Ministère Régional de l’Agriculture, la Pêche et l’Environnement d’Andalousie et co-financé par le CEPSA.

Mar Otero, une technicienne de l’UICN, a invité l’ensemble de la population à participer au festival et à prendre conscience, de façon ludique, de l’importance de la Posidonie, « une espèce unique, présente en Méditerranée, qui montre des signes de régression préoccupants. Les prairies marines forment des écosystèmes côtiers importants et sont de bons indicateurs de la santé de nos plages.»

Durant la journée du vendredi ont eu lieu des activités éducatives sur le thème de l’environnement pour les écoliers. En parallèle, une table ronde a rassemblé des représentants locaux des secteurs économiques et sociaux pour un débat autour de la situation environnementale des prairies de Posidonies et des propositions de conservation de l’environnement à El Ejido.

Pour sa part, David Alarcón, qui a coordonné la campagne de sensibilisation « Posidonie, 100% Méditerranée » de CIRCÉ (Conservation, Information et Recherche sur les Cétacés), a signalé «l’importance écologique et économique du maintien des prairies de Posidonies. Il est estimé qu’elles génèrent un bénéfice de 18 000 euros par hectare pour les municipalités, à travers la pêche ou le tourisme».

Life+ Posidonie en Andalousie concentre ses actions sur dix sites d’intérêt communautaire de la Méditerranée : les fonds marins Levante Almeriense, l’îlot de San Andrés, le cap de Gata-Níjar, les récifs de Roquetas de Mar, les fonds marins de Punta Entinas-Sabinar, les falaises et fonds marins de Calahonda-Castel de Ferro, les falaises de Maro-Cerro Gordo, Calahonda, El Saladillo-Punta de Baños et les fonds marins de la Bahía d’Estepona.

Pour plus d'informations : Mar Otero.


Mediterranean landscape