Un atelier régional pour une meilleure gouvernance du barrage de Kompienga

30 September 2011 | News story
0 CommentsWrite a comment

Les décideurs et les usagers du barrage de Kompienga se sont réunis du 22 au 23 septembre 2011 à Fada N’Gourma dans le cadre d’un atelier régional sur la bonne gouvernance autour dudit barrage.


Initié par l’UICN et l’International Institute for Environment and Development (iied) et placé sous la présidence de Monsieur SOMDA Bertin, Gouverneur de la région de l’Est, cet atelier avait pour objectif d’établir une feuille de route pour la mise en œuvre des actions prioritaires retenues par les participants dans le cadre des deux précédents ateliers de formation sur la gouvernance autour du barrage de Kompienga qui se sont tenus à PAMA et à Kompienga. Les 46 participants  de cet atelier ont statué sur les 14 recommandations issues des deux ateliers de formation passées afin d’en retenir les trois prioritaires qui pourraient être mises en œuvre d’ici 2013 avec l’appui de l’UICN/Burkina Faso. Il s’agit de (i) L’élargissement du comité de gestion du PHIE (ex PAIE) aux autres acteurs (maraîchers, éleveurs, etc.); du (ii) renforcement des capacités fonctionnelles et organisationnelles des organisations d’usagers et enfin d’un (i) projet d’appui aux activités socio-économiques des communautés rurales dans la zone d’influence du barrage hydroélectrique de la Kompienga. Ces différents points ont été discutés en travaux de groupe pour aboutir à une nouvelle recommandation qu’est la création d’une  radio communautaire pour la sensibilisation des acteurs sur un certain nombre de questions liées au barrage. Concernant la première action prioritaire, le chef de programme de l’UICN a relevé l’opportunité d’élargir le comité de gestion du PHIE (centré sur la filière pêche) à tous les usagers en lieu et place de la création d’un nouveau cadre de concertation. Ce qui a été approuvé par la majorité des participants. Au terme des échanges, une feuille route contenant les résultats des travaux des trois groupes a été adoptée. Les travaux ont pris fin avec la désignation des membres du groupe consultatif qui devra assurer le suivi de la mise en œuvre de la feuille de route.
La formation a été donnée par la Commission Droit de l’Environnement de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature/Burkina Faso (CDE/UICN/BF). Moumini.savadogo@iucn.orgamiradiallo@yahoo.fr

 


Comments

0 Comments
Write a comment

600 CHARACTERS LEFT

captcha