Maalouma Mint Moktar Ould Meidah désignée Ambassadrice de bonne volonté de l’UICN

10 August 2011 | News story

Gland, Suisse, 9 Août 2011 (UICN) – L’artiste Maalouma Mint Meidah a été désignée Ambassadrice de bonne volonté de l’UICN pour la sous-région Afrique Centrale et Occidentale par Madame Julia Marton-Lefèvre, Directrice générale de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). Elle rejoint l’équipe mondiale d’Ambassadeurs de bonne volonté de l’UICN.



Après la musique et la politique, l’artiste vient de se lancer dans la préservation des ressources naturelles. Figure publique, l’Ambassadrice de bonne volonté de l’UICN servira de catalyseur principal dans la sous-région d’Afrique Centrale et Occidentale. Maalouma devra diffuser des messages environnementaux en dehors des réseaux classiques professionnels et organisationnels de l’UICN. Elle aidera l’Union à sensibiliser davantage le public au sujet des problèmes environnementaux, à populariser des solutions viables à ces problèmes, à faire connaître ses activités et donc à étendre sa visibilité publique.

Chanteuse engagée pour des causes humaines, Maalouma n’a pas hésité à prêter sa voix aux hommes et aux femmes qui se battent pour la justice sociale. Son combat, elle le mène pour améliorer la situation des femmes et des enfants, combattre la pauvreté, promouvoir l'éducation et la culture dans un pays où les besoins en la matière sont immenses. C'est ainsi qu'elle a chanté pour la lutte contre le SIDA, pour la vaccination des enfants, pour l'alphabétisation et pour la promotion de la femme et, très récemment, pour la préservation des ressources naturelles avec la chanson « Tous Responsables ». Conçus comme un cri du cœur pour la sauvegarde de l’environnement, la chanson et le clip vidéo ont été produits par le Programme Régional de Conservation de la zone Côtière et Marine en Afrique de l’Ouest (PRCM).

Désormais garante de la préservation du patrimoine naturel, cette artiste de renommée internationale, qui relie l'authenticité à la modernité, est l'une des premières femmes en Mauritanie ayant écrit son nom dans l'histoire de l'Art. Elle est convaincue que « La musique peut changer les mentalité et les idées, et éduquer les sociétés ». « Je suis très ravie de cette confiance que l’UICN vient de me témoigner. J’en suis très honorée. Je ferai de tout mon possible pour remplir cette lourde responsabilité » confie-t-elle.

« Nous comptons sur Maalouma Mint Meidah pour renforcer le profil public de l’UICN et ses partenariats, afin d’accroître sa visibilité et de générer un soutien public et financier pour ses missions et activités » a pour sa part déclaré Madame Julia Marton-Lefèvre, Directrice Générale de l’UICN.