Barrages en Afrique de l’Ouest : Des études de référence validées

16 November 2010 | News story
0 CommentsWrite a comment

Dans le cadre du Projet « Utilisation multiple et partage équitable des bénéfices autour des réservoirs de barrage en Afrique de l’Ouest », des études de référence ont été conduites sur les barrages de Niandouba et Kayanga au Sénégal, Bagré, Kompienga et Moussodougou au Burkina Faso et Sélingué au Mali. Les enseignements tirés par ces études concernant les impacts positifs, négatifs et les leçons apprises des transformations sociales, économiques et environnementales de ces infrastructures ont été partagées dans une série d’ateliers nationaux de validation au Sénégal, au Burkina Faso et au Mali organisée courant septembre et octobre 2010.

Ces ateliers ont regroupé les structures administratives en charge des ressources en eau, du foncier, de la pêche, des forêts, les services déconcentrés de l’administration, les organismes de bassin (OMVS, OMVG, ABN, etc.), les structures en charge de la gestion des barrages, la société civile, les universités et institutions de recherche, les représentants des communautés et les médias. A l’issue de la validation des rapports des études, les participants ont identifié les axes prioritaires d’intervention du projet garantissant au processus une chance de succès pour l’avenir. Ce projet vise la recherche des solutions à la gouvernance des ressources en eau et le partage équitable des bénéfices dans le domaine des barrages autour des grands réservoirs. Financé par la Howard G. Buffett Foundation, il est mis en œuvre par le consortium UICN/IIED dans le cadre du « Global Water Initiative » en Afrique de l’Ouest. jerome.koundouno@iucn.org / ousmane.diallo@iucn.org


Comments

0 Comments
Write a comment

600 CHARACTERS LEFT

captcha