Gouvernance autour des grands barrages : les cas de Niandouba et du Confluent au Sénégal

23 April 2013 | News story
0 CommentsWrite a comment

Le document "Capitalisation sur les bonnes pratiques en matière de gouvernance autour des grands barrages : cas de Niandouba et du Confluent au Sénégal" est désormais disponibles. Il présente les leçons apprises des activités menées dans le cadre du programme GWI de 2009 à 2012.

De 2009 à 2012, le programme de la Global Water Initiative (GWI) en Afrique de l’Ouest, piloté par le consortium formé de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) et l’Institut International pour l’Environnement et le Développement (IIED), a développé avec les partenaires des actions visant à promouvoir le partage des bénéfices avec les populations locales autour des réservoirs.

Après trois ans d’activités de terrain, il est possible de capitaliser aujourd’hui les bonnes pratiques en matière de gouvernance, notamment à partir du cas des barrages de Niandouba et Confluent au Sénégal. Ce document de synthèse présente les leçons apprises en rapport avec les principes et critères de partage des responsabilités et des bénéfices issus des barrages.

Il traite en particulier :

  • de la problématique de la gestion foncière des terres aménagées du bassin de l’Anambé (historique et réformes administratives, mode d’affectation des parcelles à usage agricole, conflits d’usage, etc) ;
  • du cadre juridique et institutionnel de gouvernance des réservoirs de Niandouba et Confluent, et des aménagements hydro agricoles (acteurs, rôles et responsabilités) ;
  • des activités initiées par la GWI pour promouvoir la bonne la gouvernance des réservoirs de barrages de Niandouba et du Confluent (mise en place avec les partenaires d’une plateforme multi-acteurs, vulgarisation des Plans d’Occupation et d’Affectation des Sols, étude de cas sur la Société de Développement des Oléagineux, etc.) ;
  • des facteurs de succès, des défis et des limites des bonnes pratiques et des approches.

A l’échelle de la région, les activités de la GWI sont menées en collaboration avec le Centre de Coordination des Ressources en Eau (CCRE) de la CEDEAO dans le cadre de la concertation régionale en cours sur les grandes infrastructures hydrauliques.

Pour plus d’informations, contactez jerome.koundouno@iucn.org, modou.diouf@iucn.org


Comments

0 Comments
Write a comment

600 CHARACTERS LEFT

captcha