18 Aires protégées rassemblées à Rome pour un tourisme durable en Méditerranée

04 June 2014 | News story

Dans le cadre de la réunion organisée sur le thème « créer un produit éco-touristique attractif », les participants ont débattu sur les meilleurs moyens d’étendre les principes novateurs attachés au domaine de l’écotourisme en méditerranée.

C’est au sein de la réserve naturelle de Monte Rufeno (région de Lazo, en Italie) que l’atelier a été organisé, du 28 au 30 mai dernier. Réunissant plus de 20 représentants d’aires protégées venant de 9 pays différents de la méditerranée, cet atelier s’est concentré sur le développement de l’écotourisme et des produits proposés dans ce cadre.

Coordonnée par le centre UICN pour la coopération en méditerranée, la réunion avait pour but d’explorer les outils de marketing et autres éléments clefs attachés au secteur, afin d’améliorer les services actuels proposés dans les aires protégées méditerranéennes et d’atteindre les standards imposés par les marchés les plus exigeants. Pendant l’inauguration, le président du Federparchi Giampero Sammuri a souligné l’importance d’encourager l’écotourisme dans le développement local.
Après la réunion une analyse de marché a été présentée, dont se dégageaient trois volontés : celle d’atteindre une connaissance pointue des 4 marchés visés par ce projet (USA, Canada, Australia et Japon), celle d’en identifier les opérateurs « leaders », et enfin celle de créer un « pack » qui répond aux exigences des opérateurs de chaque marché.

Les participants ont été invités à expliquer leur produit écotouristique, afin d’en évaluer les possibilités d’améliorations en perspective d’atteindre les exigences des marchés. Un travail conjoint a été fait entre les experts et les participants, sur les moyens de développer des produits innovants et attractifs et de faire preuve d’une gestion durable. D’autres questions ont aussi été abordées, telles que l’identification des besoins du client, les outils internet de marketing et la façon d’établir un « business plan ». Enfin, les prochaines étapes du projet ont été identifiées : les prochaines semaines devraient voir l’apparition d’une plate forme internet pour le réseau MEET, ainsi que la création du pack attaché à chaque parc.

Ce séminaire fait partie d’une série d’ateliers de formations, destinés aux parties impliquées dans la gestion des aires protégées au sien du réseau du projet MEET. L’objectif est de fournir aux participants l’information et les outils nécessaires à la définition et la diffusion d’un modèle d’écotourisme.
Cette activité s’inscrit dans le cadre du projet MEET (« Expérience Méditerranéenne d’Ecotourisme »), financé par l’Instrument de la Politique Européenne de Voisinage (ENPI CBC MED). Ce projet compte la participation de 9 pays du bassin méditerranéen : l’Egypte, la France, la Grèce, l’Italie, la Jordanie, Malte, l’Espagne et la Tunisie.

Pour plus d'informations: Carla Danelutti