Le but global de l’IMPD est d'améliorer l'environnement favorable pour une gestion durable des parcours naturels, une amélioration de la vie des éleveurs et leur autonomisation. L'objectif immédiat est de prôner et s'engager dans le renforcement de capacité afin appuyer la gestion foncière pastorale durable, par un partenariat catalytique entre les éleveurs, les bailleurs, les agences de l’ONU, les ONG et le secteur privé.

Les quatre résultats du projet sont :

-Meilleure appréciation du pastoralisme mobile comme une forme de gestion productive et durable de la terre pour promouvoir la lutte contre la pauvreté et l’intégrité de l’écosystème dans le paysage agro écologique.

-Développement des capacités des pasteurs, des organisations de la société civile, ainsi que des institutions publiques et privées.

-Plaidoyer pour des politiques et lois efficaces favorables à la gestion durable des ressources pastorales.

-Participation, évaluation et gestion adaptative