Donner de la valeur ajoutée à la diversité du bétail: Commercialiser pour promouvoir les races locales et améliorer les moyens d’existence

22 November 2011 | Downloads - publication
0 CommentairesWrite a comment

  L’atelier de rédaction qui a permis de produire le présent ouvrage a été co-organisé par la Ligue pour le Développement des Peuples Pastoraux et de l’Elevage Endogène (LPP), le Réseau LIFE (Bétail local pour l’Autonomisation), et l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature/Initiative Mondiale pour un Pastoralisme Durable (UICN-IMPD), avec le soutien du Groupe de Suivi Environnemental (EMG).    

De par le monde et pendant des siècles, les petits éleveurs et pasteurs ont développé des races d’animaux bien adaptées à leurs conditions locales. Ces races sont robustes et résistantes aux maladies; elles peuvent survivre avec très peu d’eau et de peu de végétation. Elles peuvent continuer à produire de la viande et du lait là où les races modernes importées succombent du fait de l’absence d’abris, d’aliments et de soins vétérinaires, éléments qui demandent des coûts élevés. Elles permettent aux populations de gagner leur vie dans des zones inhospitalières, et ont de précieuses spécificités génétiques pouvant servir dans les efforts futurs en matière de reproduction.

Néanmoins, ces races sont menacées d’extinction, car elles subissent la pression des techniques modernes de production et sont mises hors compétition par les races exotiques. Une des voies possibles pour assurer la survie de ces races et permettre aux populations qui les élèvent de tirer davantage de profits de leur mode de vie actuel, consiste à trouver des marchés de niche pour leurs produits.


Commentaires

0 Commentaires
Write a comment

600 CHARACTERS LEFT

captcha