CAMEROUN - TF-RD

Carte CAMEROUN

Tropical Forest And Rural Development: TF-RD

Créée le 5 mai 2010, Tropical Forest and Rural Development (TF-RD) est une association basée à Yaoundé avec un bureau sur le terrain au sein du Service de Conservation de la Réserve de Biosphère du Dja (RBD). En début d’année 2013, l’équipe de TF-RD était composée de 10 personnes (6 salariés et 4 bénévoles).

Sa zone d’intervention couvre les provinces du Centre, du Sud (commune de Meyomessi) et de l’Est du Cameroun.

TF-RD travaille avec ses partenaires pour coordonner et développer des projets d’éducation environnementale et des approches de conservation-développement fondées sur la science et qui cherchent à lier homme et environnement tout en améliorant les conditions de vie des communautés partenaires.

A travers cette approche, l’objectif principal que s’est fixé TF-RD est d’essayer d’inverser la tendance de dégradation des ressources naturelles des forêts de la RBD.

Concernant la vision de l’association, cette dernière reconnait que les écosystèmes sont dynamiques, que les hommes en sont partie intégrante et que les activités humaines peuvent avoir des conséquences positives ou négatives sur ces derniers. Elle cherche également à travers ses actions à s’aligner sur les missions du gouvernement camerounais en matière de gestion durable des forêts, plus spécifiquement sur le plan d’aménagement de la RBD. 

De par ses activités d’éducation environnementale, les principaux publics visés par TF-RD sont les jeunes et les enseignants vivant en périphérie de la RBD, cette dernière constituant une formidable opportunité de développer des activités d’éducation environnementale et de promouvoir de bonnes pratiques de conservation et de développement. Pour mettre en œuvre ses activités en la matière, TF-RD cherche à s’inspirer des meilleures pratiques en matière d’éducation environnementales et à impliquer les services forestiers.

Entre 2010 et 2012 TF-RD a mis en œuvre le projet de distribution des livres « histoire des gorilles » dans le Bassin du Congo, en partenariat et avec un financement du Zoo de Prague. Près de 12.000 livres racontant des histoires tournant autour de familles de gorilles, 9.000 livres de coloriage, 4.500 crayons de couleurs et 4.500 tailles crayons ont ainsi été distribués aussi bien au Cameroun que dans d’autres pays du bassin du Congo (Yaoundé et périphérie, périphérie de la RBD, Brazzaville et Bomassa au Congo, Bayanga en RCA, Maiko Tayna Kahuzi-Biega, Maringa-Lopori-Wamba et Virunga en République Démocratique du Congo, et enfin autour du Lac Télé-Lac Tumba).

Cette initiative a été fortement appréciée des responsables éducatifs des établissements scolaires, des parents d’élève, responsables des ONG et conservateurs des aires protégées impliqués, les livres  ayant été  jugés de bonne qualité et très adaptés pour les élèves des écoles primaires et des deux premières classes du secondaire.

Outre l’enthousiasme des enfants concernés par la distribution, ce projet a également permis à l’équipe de TF-RD de se rendre compte que la plupart des enfants n’avaient jamais eu l’occasion de visiter  un zoo ni de voir un gorille.

C’est dans cette logique que, depuis 2013, TF-RD met en œuvre le projet de « Bus ambulant », mené là encore en partenariat avec le Zoo de Prague.

L’objectif principal de ce projet d’éducation environnementale est de permettre à des enfants vivant en périphérie de la RBD, Aire Protégée classée patrimoine mondial de l’UNESCO, de mieux connaitre et comprendre les spécificités de cette dernière et surtout de rencontrer une espèce emblématique vivant au cœur de celle-ci : le gorille des plaines de l’Ouest.

Outre le fait de pouvoir observer des gorilles vivants et de mieux comprendre la biologie de ces derniers, ces voyages doivent également contribuer à donner aux enfants une nouvelle vision de cet animal emblématique, de la forêt tropicale camerounaise et de la notion de braconnage.

En parallèle à ces activités, TF-RD bénéficie également d’un appui de la part du PPI.3 dans le cadre d’un projet visant à accompagner les cacaoculteurs vivants dans la même zone que ces enfants dans le développement d’agro-forêts à base de cacao et d’espèces locales domestiquées.

Ce projet, qui doit débuter au printemps 2013, a pour objectif d’éviter la déforestation pour la production de cacao tout en offrant une source de revenus additionnels aux producteurs partenaires.

Pour y parvenir, de vieilles cacaoyères seront réhabilitées et enrichies en espèces locales domestiquées (ndjansang, mangue sauvage, safoutier, etc…) sur environ 50 ha et des agro-forêts seront mises en place en valorisant d’anciennes jachères abandonnées, là encore sur environ 50 ha.

Cette association d’espèces semble donner un système de production de cacao pouvant potentiellement générer une plus-value importante en comparaison aux modèles de cacaoyères traditionnellement présents autour du Dja.

Les producteurs seront également accompagnés en matière de structuration pour l’écoulement des produits (création d’une coopérative, formations sur des questions de fonctionnement et de gestion de cette dernière et appui aux ventes groupées de cacao).

Oyenga (CAMEROUN) - Arbre

CONTACTS

 Aimé MANFRED EPANDA, Président de TF-RD

epandaa@yahoo.fr