Vers un protocole additionnel à la Convention d’Abidjan pour la conservation des mangroves

21 November 2012 | News story

Pointe Noire, (Congo), a accueilli la 10ème conférence des Parties à la convention d’Abidjan, du 12 au 16 novembre, sous la Présidence de Henri DJOMBO, Ministre du développement Durable, de l’Economie Forestière et de l’Environnement du Congo. Parmi les motions importantes figure la décision unanime de développer un protocole additionnel à la convention sur les mangroves.

Cette motion vient en reconnaissance des multiples services environnementaux rendus par ces écosystèmes représentant des portions importantes des littoraux d’Afrique de l’ouest et d’Afrique centrale. Les pays couverts par le Partenariat Régional de Conservation de la zone Marine et côtière (PRCM) (www.prcmarine.org) avaient déjà signé il y a deux ans une charte régionale sur les mangroves, suite au travail conduit par le bureau Sénégal de l’UICN et Wetlands International. C’est en référence à ce processus régional que les 22 pays de la convention ont pris cette récente décision. Le programme des Nations-Unies pour l’Environnement (UNEP), l’UICN et Wetlands International envisagent d’apporter ensemble un appui au secrétariat de la convention d’Abidjan pour la préparation de ce protocole additionnel et pour sa future mise en œuvre sur le terrain.

Contacts

Pour l'UICN : mathieu.ducrocq@iucn.org

Pour Wetlands :pmwade@weltands-africa.org


Une vue aérienne d'écosystèmes d'Afrique centrale et occidentale