CARPE-RDC : Pour une meilleure planification des activités

22 February 2013 | News story
0 CommentairesWrite a comment

Le 9 février 2013, le village Mvululu dans la province du Bas-Congo en République Démocratique du Congo (RDC) a servi de cadre d’échanges entre les responsables de l’ONG Groupe d’Action pour la Protection de l’Environnement (GAPE),  du Centre Sous l’Arbre (CSA) et le Point Focal du programme régional en faveur de l'environnement en Afrique centrale (CARPE) en RDC.

Le but de cette réunion était d’élaborer un planning d’activités pour la mise en œuvre de la 2ème phase du projet de reforestation autour du territoire de Kasangulu.
La 1ère phase a consisté à la reforestation d’une surface de 50ha avec plus de 40 000 arbres pour lutter contre la dégradation poussée de la forêt dans cette partie de la province et le réchauffement climatique.
Cet appui de CARPE s’inscrit dans le cadre du renforcement des capacités du GAPE en prélude au démarrage de la 2ème phase qui sera plus axée sur la sensibilisation sur la REDD+ et les Changements Climatiques.
Au terme des travaux, les participants se sont accordés sur quatre activités de sensibilisation clés à mener à différentes échelles : des élèves et enseignants du village Mvululu et ses environs ; des autorités politico-administratives, notables et responsables d’églises ; des comités villageois de développement et des groupes associatifs ; des villages environnant le site du projet, pour informer les populations sur l’importance du projet en vue d’assurer sa pérennité et ainsi, éviter les pratiques de feu de brousse utilisée par elles.
Le GAPE fait partie des ONG ayant bénéficié en 2012, du financement de CARPE lors de la 5ème phase du programme des micros subventions initié par l’UICN.
 


Commentaires

0 Commentaires
Write a comment

600 CHARACTERS LEFT

captcha
Une vue aérienne d'écosystèmes d'Afrique centrale et occidentale