LLS / Bassin du Congo

04 July 2012 | Project description

Titre du projet : Paysage et moyens d’existence (LLS) dans le Bassin du Congo
Sites d'intervention du projet : Les sites d’intervention identifiés pour la mise en œuvre de l’initiative LLS dans la composante géographique Bassin du Congo se trouvent dans le Tri National de la Sangha (TNS). Le TNS d’une superficie 28 000 Km2 de compris entre le Cameroun, le Congo et la République Centrafricaine (RCA). Ses sites d’intervention sont :
  • Le Parc National de Lobeké, Sud-Est Cameroun ;
  • Le Parc National de Dzanga-Sangha (République Centrafricaine) ;
  • Le Parc National de Noabale ndoki (République du Congo).

La plupart des comunautés extrêmement pauvres dans le monde sont constitués de petits exploitants paysans, d’éleveurs, de pêcheurs artisanaux ou des manœuvres sans terres en milieu rural. Parmi eux, plusieurs attendent de bénéficier de l’aide du Gouvernement et des partenaires de développement afin d’atteindre les Objectifs de Développement du Millénaire (ODM). La situation actuelle en milieu rural pourrait amener à penser que les chances d’atteindre les objectifs du Millénaire en 2015 sont réduites.

L’initiative « Paysage et Moyens d’Existence » en abrégée  (LLS) vient répondre à la réalisation des objectifs du Millénaire. C’est une nouvelle vision de la conservation de la nature qui a pour but de créer et d’accroître des impacts positifs aussi bien sur la réduction de la pauvreté rurale, la croissance économique, la qualité environnementale, le bien être de l’homme que sur la conservation de la biodiversité. Cette initiative est mise en œuvre dans 11 composantes géographiques dont le paysage transfrontalier de la Sangha qui regroupe le Cameroun, le Congo, la République Centrafricaine dans le Bassin du Congo.

Ainsi dont, l’initiative LLS se présente comme une approche de réduction de la pauvreté qui cherche à permettre aux populations rurales pauvres d’améliorer leurs opportunités économiques tout en conservant et en augmentant le volume des forêts et d’autres ressources biologiques.

OBJECTIFS DU PROJET

Dans le Bassin du Congo, l’initiative LLS vise spécifiquement à reconnaître et à défendre les droits et capacités des populations locales marginalisées afin qu’elles possèdent et gèrent les ressources forestières leur permettant de sécuriser leurs moyens de subsistance et de disposer d’une plus grande protection institutionnelle et juridique dans les régions riches en biodiversité.

ACTIVITES DU PROJET

« Paysages et Moyens d’Existence » œuvre principalement dans les composantes thématiques suivantes :

  1. les forêts et la réduction de la pauvreté ;
  2. les marchés et les facteurs de  motivation ;
  3. la gouvernance ;
  4. la transformation des paysages.

LLS développe des synergies avec des partenaires locaux et nationaux, par le truchement d’une planification conjointe. Ainsi, « Paysage et Moyens d’Existence » travaille en collaboration avec ses partenaires et mobilise les ressources supplémentaires dans le but d’optimiser les scénarii pour l’amélioration des moyens d’existence et l’inversion de la dégradation des terres.

PARTENAIRES DU PROJET


LLS a signé des conventions de collaborations avec des partenaires dans des domaines bien précis. Il s’agit notamment des conventions avec :

  • TRAFFIC sur le commerce de la viande de brousse ;
  • WWF entre autres sur la mise en œuvre d’une plate forme de concertation multi acteur dans le TNS ;
  • ICRAF sur le développement du commerce des produits forestiers non ligneux et des activités génératrices des revenus utilisant les produits issus de la biodiversité dans le département de la Sangha ;
  • CIFOR sur l’impact de l’exploitation artisanale de l’Or et du diamant sur l’environnement et le paysage dans le TNS ;
  • Radio Environnement sur la diffusion des informations sur la mise en œuvre du projet LLS ;
  • CERAD sur les peuples autochtones et la réduction de la pauvreté dans les Lancscapes ;
  • CEES sur la représentation des communautés dans la gestion des Landscapes ;
  • CEW sur la mise en place un système de contrôle de circulation des produits forestiers et de la viande de brousse.
  • 07 ONGs membres du réseau des organisations non gouvernementales du Sud-Est Cameroun, pour la réalisation des micros projets en faveur des communautés locales pour la lutte contre la pauvreté.

 


Image des 4 éléments de la nature