Le projet « Appui à la participation multi-acteurs au processus REDD au Cameroun, Gabon, Congo et RCA » démarre

07 May 2012 | News story

L’UICN a obtenu du Fonds Forestier du Bassin du Congo (FFBC), à travers la Banque Africaine de Développement (BAD), un financement en vue de mettre en œuvre le projet « Appui à la Participation Multi-acteurs au Processus REDD+ au Cameroun, au Congo, au Gabon et en RCA » dont le but est de favoriser l’émergence d’un cadre institutionnel participatif et équitable contribuant efficacement à l’amélioration des conditions de vie des populations et à la réduction des émissions dues à la déforestation et à la dégradation des forêts.

Ce projet voudrait, à travers ses interventions, contribuer à l’amélioration du cadre législatif et politique des pays du Bassin du Congo permettant le développement des initiatives REDD+ avec la prise en compte des droits et des intérêts des communautés tributaires des forêts.

Ses interventions, qui vont s’étendre sur trois ans, sont structurées autour de 4 Axes suivants : Réforme des politiques, des institutions et des stratégies (pour intégrer le REDD+) ; Renforcement de la participation des Acteurs (Etat et populations à la base) ; Activités pilotes et Harmonisation des politiques et mécanismes sous régionaux REDD+.
les principaux bénéficiaires sont entre autres : les populations locales et autochtones des deux paysages, les acteurs des deux paysages transfrontaliers TNS et TRIDOM, les Etats à travers les services gouvernementaux chargés de l’élaboration et de la mise en œuvre du mécanisme REDD+.
 
Les sites pilotes sont le Tri-National de la Sangha (TNS) entre le Cameroun, la République Centrafricaine et la République du Congo et le Tri-National Dja-Odzala-Minkebe (TRIDOM) entre le Cameroun, le Gabon et la République du Congo. 

Pour plus d'infos : Chantal WANDJA


Image des 4 éléments de la nature