Sensibilisation et information sur les Plans de Développement Communaux dans la contrée de Pokola dans la Sangha au Congo

24 August 2012 | News story

Les communautés de la contrée de Pokola ont été sensibilisées sur l’importance des outils de planification que sont les Plans de Développement Locaux (PDL), à l’instar de certaines communautés locales périphériques aux aires protégées (villages Kabo, Gbagbali, Konda, Lémé, Nganzikolo, Ngatongo, Villages des terres Kaboungas). Après plusieurs rencontres effectuées dans cette optique, il s’est tenu le 17 août 2012 dans la salle de mariage de la Commune urbaine de Pokola (sous-préfecture de Mokéko) un atelier de restitution.

Organisé par l’UICN, cet atelier a regroupé 48 participants constitués de différents acteurs dont l’implication est nécessaire dans toutes les phases du processus d’élaboration des PDL. Il s’agit notamment : 

  • des représentants  des administrations locales, autorités traditionnelles et réligieuses (Maires,  Présidents des villages, Secrétaires des villages,  Secrétaire General Mairie de la Commune de Pokola, Chefs de Brigade des Eaux et Forêts de Pokola et Toukoulaka, Conseillers municipaux de la commune de Pokola, leurs majestés les chefs de groupements, des villages et de quartiers, ministres du culte etc.) ;
  • des représentants des radios communautaires (biso na biso, de Canal Pokola, etc.) ;
  • des représentants du Secteur Privé (CIB)
  • des représentants des associations locales (Baaka, femmes et hommes).

Le défi majeur consistait à susciter l’implication de tous à toutes les phases du processus d’élaboration des Plans de Développement Locaux (PDL). Au cours des assises, les participants ont suivi avec beaucoup d’intérêt les différentes présentations qui ont été faites, plus spécifiquement celles concernant la restitution des réunions de sensibilisation-information dans les villages et quartiers. À l’issue des travaux, les souhaits ci-après ont été émis par les participants :

  • Maintenir le cap des échanges entre différents acteurs ;
  • Elargir le cadre de concertation jusqu’au niveau des villages ;
  • Elargir le cadre de concertation aux ONG locales ;
  • Examiner de fond en comble la situation relative à la destruction des cultures par les animaux sauvages (le cas des éléphants à Kabo) afin d’apaiser les populations locales.
  • Suivre en permanence les actions à différents niveaux pour l’élaboration des PDL ;
  • Que le choix des enquêteurs devant mener le processus dans les villages soient fait localement et sur les bases objectives tenant compte des langues locales.

L’atelier s’est achevé par le mot de clôture du Secrétaire Général de la Communauté Urbaine de Pokola représentant Monsieur le Maire.

Pour plus d'infos : Parfait  Charleston BAKABANA


Image des 4 éléments de la nature