Le Groupe de Travail Biodiversité d’Afrique Centrale tient sa 14ème session

02 July 2012 | News story
0 CommentairesWrite a comment

Du 29 au 31 mai 2012, les membres du GTBAC se sont réunis à Douala à l’occasion de sa 14ème session dont les principaux objectifs étaient de : (i) examiner et valider les termes de référence du SGT AP&FS au sein du GTBAC ; (ii) décrypter les conclusions et recommandations du SBSTTA 16 et WGRI 14 ; (iii) faire l’état des lieux des activités liées à l’APA dans les différents pays de la COMIFAC afin de voir comment renforcer les capacités pour la mise en œuvre du protocole APA au niveau national ; (iv) faire l’état des lieux des activités liées au processus de révision SPANB ; (v) décrypter les conclusions et recommandations l’IPBES 2 qui s’est tenue au Panama du 16 au 21 avril 2012 ; (vi) restituer et échanger sur les conclusions des réunions sous-régionales, régionales et internationales ; (vii) installer les nouveaux membres du comité de pilotage du GTBAC.

Des échanges, il ressort que les pays sont à de niveaux différents en ce qui concerne la mise en œuvre du protocole APA. Certains pays sont plus avancés, à l’instar du Cameroun qui bénéficie d’un projet d’appui de l’initiative africaine, et le Tchad qui a déjà signé les protocoles de Nagoya (APA et additionnel sur la biosécurité). Six Pays d’Afrique centrale ont déjà signé et deux ont déjà ratifié le Protocole de Nagoya.

C’est le cas du processus de révision des Stratégies et Plans d’Actions Nationaux Biodiversité, pour lequel les pays vont à des vitesses différentes, en fonction de la disponibilité des fonds.

L’occasion a été donnée à l’ensemble des partenaires présents, dont l’UICN de présenter leurs activités liées à la biodiversité.

Après des séances de travail en plénière et dans des groupes de travail, les résolutions et recommandations pour l’avancement du groupe ont été formulées et adoptées.


Commentaires

0 Commentaires
Write a comment

600 CHARACTERS LEFT

captcha
Image des 4 éléments de la nature