FORUM NATIONAL SUR LES FORETS LES FORETS DU CAMEROUN

05 April 2010 | Fact sheet

Le Palais des Congrès de Yaoundé a abrité du 29 au 31 Mars 2010, les travaux du  3e Forum National sur les Forêts du Cameroun. Le  thème principal de ces assises était : « 15 ans de réforme forestière : bilan, évolution et perspectives  ».
Placé sous le très haut patronage du Chef de l’Etat du Cameroun, son Excellence Paul Biya, la cérémonie d’ouverture de ce Forum était présidée par le représentant du Premier Ministre, Chef du gouvernement, le Ministre des Forêts et de la Faune, le Professeur Elvis Ngolle Ngolle. Ce dernier dans son allocution n’a pas manqué de relever l’importance de ce Forum pour l’avenir forestier du Cameroun, surtout en ce moment ou le pays est entrain de réviser sa loi forestière de 1994.

Pendant deux jours, près de 400 participants ont échangé sur la gestion des Forêts au cours des 15 dernières années,  et les objectifs suivant ont été atteints :

  • Connaître davantage les acteurs impliqués dans le secteur forestier camerounais.
  • Donner la parole à la société civile pour qu’elle s’exprime sur l’état de la gestion des     ressources forestières au Cameroun.
  • Ecouter la perception des différents acteurs du secteur forestier ;
  • Recueillir les préoccupations des différents acteurs du secteur forestier
  • Clarifier le rôle de différentes parties prenantes dans la mise en œuvre du PSFE
  • Evaluer le niveau de mise en œuvre des recommandations émises lors du deuxième forum national de décembre 2002 et du chapitre national du plan de convergence de la COMIFAC.

Après les exposés en plénières, les participants se sont organisés en groupes de travail (5) pour aborder en profondeur, les thématique suivantes :

-    Gouvernance Forestière
-    Gestion Durable
-    Activités génératrices de revenu et lutte contre la pauvreté
-    Activités de transformation des produits  forestiers
-    Contribution de la société civile à la révision de la loi

En marge des travaux, des « Side Events » ont été organisés par les différents partenaires au développement parmi lesquels, l’UICN, qui s’est associée au WWF et à la GTZ pour édifier les participants sur Les paysages /UTO. Une Grande Exposition qui a connu un succès inédit, a permis de découvrir le savoir faire des différents partenaires impliqués dans les activités forestières au Cameroun, et qui ont animé plus d’une quarantaines de Stands sur les 30 prévus au départ.
Au terme des travaux, une déclaration, « La Déclaration  du Forum » a été rédigé par l’ensemble des participants et lue pendant la cérémonie de clôture présidée par le Secrétaire d’Etat au Ministère des Forêts et de la Faune, Joseph Roland Matta, Représentant le Chef du Gouvernement. Le manuel de procédure des Forêts communautaires a également été remis solennellement par la société civile.
Les participants au Forum ont formulé les  recommandations suivantes :
 

  • Que les participants à ce Forum fassent la restitution des résultats de cette importante rencontre dans leurs institutions et organisations respectives ;
  • Que le réseautage soit appuyé et renforcé au sein de la société civile Camerounaise ;
  • Que les partenaires appuient  le Cameroun dans la mise en œuvre du Plan d’opérations et de la feuille de route élaboré ;
  • Qu’une stratégie de communication pour le partage des informations soit développée et mise en place compte tenu de l’importance de l’échange  d’information entre les parties prenantes au Forum ;
  • Qu’une équipe représentative de tous les acteurs y compris les communautés et les populations autochtones, soit chargée avec le Président, le Parrain et la Facilitation,  de mettre en œuvre la feuille de route du Forum.

Les travaux se sont déroulés dans une atmosphère ambiante et agréable. Les participants ont remercié le Gouvernement de la République du  Cameroun ainsi que les partenaires financiers et techniques à savoir : GTZ, UICN, BACC, WWF, CIFOR, pour leur contribution à la tenue de ce forum. 

Le 3e Forum sur les Forêts du Cameroun était intégralement retransmis en direct sur les antennes de Radio Environnement.


Une vue aérienne d'écosystèmes d'Afrique centrale et occidentale