La méditerranée résiste face au changement climatique

22 November 2011 | Project description

Renforcement de la résistance sociale, écologique et agricole dans les écosystèmes des bassins versants méditerranéens face au changement climatique et autres facteurs de changement

Contexte

SEARCH, ou « Projet pour la Résistance Sociale, Ecologique et Agricole face au Changement Climatique dans la Région Méditerranéenne », est un projet de trois ans actif dans 5 pays : L’Egypte, la Jordanie, le Liban, le Maroc et la Palestine. Son but principal est de développer et de piloter un cadre de résistance pour les capacités à planifier des actions locales, améliorer les méthodologies destinées à renforcer la résistance au changement climatique à travers un apprentissage commun, grâce à leur application par les participants à des sites de démonstration.

En développant un tel cadre de résistance, SEARCH va donner aux communautés locales le moyen de renforcer leurs capacités, de même qu’au personnel des agences gouvernementales, au niveau local ou national. La résistance est vue comme la capacité de surmonter, affronter et vaincre les conséquences négatives d’événements extérieurs ; celle-ci est aussi importante pour renforcer et construire face à d’autres facteurs extérieurs, comme l’augmentation de la population et la migration urbaine, les guerres et conflits et la mondialisation économique. La résistance des écosystèmes est étroitement liée à la résistance des peuples.

Les écosystèmes ont une résistance intrinsèque, qui peut pourtant être menacée par la surexploitation des ressources présente dans ces écosystèmes. Encourager la résistance des écosystèmes par le renforcement et la protection de leurs valeurs et fonctions intrinsèques permettra aux populations de renforcer leur propre résistance, en faisant face à des facteurs extérieurs sources de conséquences défavorables. De même, renforcer la résistance des populations à travers des actions innovantes en matière de gestion de l’eau et d’autres ressources naturelles permettra de fortifier la résistance intrinsèque des écosystèmes.

Rôle de l’UICN-Med

La gestion financière du projet SEARCH pour la composante marocaine est déléguée à UICN-Med. UICN ROWA assurera à UICN-Med un budget total de 199,194 euros, moins 45, 800 euros que les partenaires marocains doivent fournir comme cofinancement conformément à la législation européenne.
L’objectif d’UICN-ROWA est d’assurer une gestion efficace et adaptée du projet SEARCH, en reconnaissance des différents rôles et responsabilités assumés par chaque partenaire. Il est entendu par les parties que SEARCH est un projet régional, et que les actions menées par les partenaires dans un des pays cités précédemment influenceront l’ensemble du projet ainsi que les programmes des autres partenaires dans les autres pays.

Objectifs et résultats

Objectif général: Augmenter la résistance sociale et écologique des écosystèmes des bassins-versants de la région méditerranéenne face au changement climatique et autres facteurs de changements ».
Un tel but doit être accompli à travers un travail de « développement et pilotage d’un cadre de résistance pour les capacités d’initiatives locales, et mise en place de méthodologies pour améliorer la résistance face au changement climatique à travers un apprentissage commun, grâce à leur application par les participants à des sites de démonstration ».

Un tel travail sera réalisé par 4 approches :

• Renforcement des capacités dans l’utilisation des outils, stratégies et programmes contre le changement climatique, à travers une formation-action et des échanges à plusieurs niveaux. Ceci forme une base essentielle à la mise en œuvre du projet.
• Une planification d’actions communes participatives. Il est de la conviction de SEARCH que les objectifs cités précédemment ne peuvent être atteints que grâce à un travail commun entre les populations et leurs organisations, mené à différents niveau d’influence et de prise de décisions.
• La démonstration au travers de projets pilotes : SEARCH va baser les stratégies citées sur la création et le développement d’exemples innovants, grâce à des zones sélectionnées comme zones pilotes, à un niveau local comme communautaire.
• Documenter les méthodologies et processus d’apprentissage, et partager avec les différents niveaux les connaissances et informations de valeur. SEARCH accordera une attention particulière aux documents écrits et aux moyens visuels employés pour répondre aux objectifs mis en jeu.

Les résultats attendus sont les suivants:


• Connaissances et capacités des acteurs locaux dans l’utilisation des outils d’adaptation au changement climatique, amélioration des stratégies à travers la formation-action et l’échange au niveau des réseaux régionaux.
• Le planning d’initiatives locales pour l’adaptation face au changement climatique permet l’amélioration des capacités institutionnelles et de coordination, et se manifeste à travers une approche pratique et participative pour fournir des moyens de subsistance aux écosystèmes en améliorant leur résistance.
• Réduction des vulnérabilités au climat et des risques de désastre, grâce à la mise en œuvre au niveau local d’actions pilotes (bassins-versants pilotes).
• Développement et application d’outils et de conseils pratiques avec les responsables politiques, pour contribuer à la mise en place de stratégies et plans d’actions (nationaux ou spécifiques) pour l’adaptation au changement climatique, la réduction de la pauvreté et le développement économique.
Partenaires

Dans chacun des 5 pays, SEARCH va développer des partenariats avec les acteurs locaux: agences gouvernementales, ONG, utilisateurs et secteur privé. Le partenariat SEARCH est facilité par les partenaires suivants:

• Le Centre pour l’Environnement et le Développement pour la Région Arabe et l’Europe(CEDARE en anglais), situé en Egypte.
• L’Organisation Evangélique Copte pour les Services Sociaux (CEOSS), basée en Egypte.
• L’Organisation des Femmes Arabes en Jordanie
• Le Centre pour la Recherche et le Développement de Badia en Jordanie
• L’Union des Comités du travail agricole (PHG) basé à Ramallah, Palestine.
• Le Groupe Palestinien d’Hydrologie (PHG), basé à Ramallah, Palestine.
• La société pour la Protection de la Nature au Liban (SPNL)
• L’Association MADA au Liban
• Université de Abdelmalek Essaadi /Tetouan (Maroc)
• L’Office Régionale de l’UICN pour l’Asie de l’Ouest (IUCN ROWA en anglais)
• L’UICN-Med de Malaga
Avec le soutien de :
• UICN WANI (Suisse)
• Le Centre du Développement et de l'Innovation (CDI) - Wageningen UR au Pays-Bas et diversité –Associates DIV-A.

Donateurs

Le projet a été finance par l’Union européenne.

Durée

Date de début: janvier 2011

Budget total: 199,194 €

Pour plus d’informations: marcos.valderrabano@iucn.org

 


IUCNMed, Medoffice, medicinal plants, north africa, mediterranean, plants