Vers une meilleure gouvernance des Oasis de Tunisie

02 August 2011 | Project description

Améliorer la gouvernance pour assurer de meilleurs moyens de subsistance et pour une meilleure gestion des écosystèmes des terres sèches ou arides d’Afrique

Contexte

Les Oasis sont des lieux fertiles qui apparaissent dans le désert, et dans lesquels une quantité d’eau est disponible de façon permanente. Leur taille varie de 1 hectare qui entoure de petits jaillissements à de vastes étendues de terres naturellement irriguée. Ce sont les eaux souterraines qui sont à la source de la plupart de ces oasis ; leurs puits comme leurs jaillissements sont alimentés par les aquifères dont les zones de production peuvent être à plus de 800 km. Les oasis en Afrique du nord sont menacés par la surexploitation des aquifères (pompage profond pour l’irrigation agricole intensive), la perturbation des pratiques de gestion traditionnelles et des institutions, et les problèmes économiques associés aux problèmes sociaux.

La situation géographique des oasis joue un rôle important pour les populations et pour la biodiversité, en tant que route de communication. Les menaces énoncées précédemment entraînent une dégradation de l’environnement, un abandon des campagnes et la perte du savoir traditionnel. Aujourd’hui, les moyens de subsistance des populations ainsi que leur système agricole subissent de fortes pressions de la part de nombreux facteurs socio-économiques et biophysiques interconnectés, qui affectent la fragile durabilité des oasis socio-écologiques. La cause sous-jacente de cette dégradation est essentiellement le système de gouvernance actuel, la faible participation des communautés locales dans la gestion de ces systèmes socio-écologiques et leur accès à la terre et à l’eau.

Le rôle de l’UICN-Med

Le programme UICN ESARO pour les terres sèches ou arides travaille à la mise en place d’un composant intitulé « Améliorer la gouvernance pour assurer de meilleurs moyens de subsistance et pour une meilleure gestion des écosystèmes des terres sèches ou arides d’Afrique ». Ce composant s’inscrira dans le projet général du siège de l’UICN « Améliorer la Gouvernance des Ressources Naturelles pour Réduire la Pauvreté Rurale », mené grâce au financement du DFID Fonds pour la Transparence et la Gouvernance. UICN-Med va mettre en place le sous-composant «La Tunisie améliore la gouvernance dans ses oasis socio-écologiques » dans les régions de Kebili et de Tozeur en Tunisie.

Objectifs et résultats

Le projet vise à produire les objectifs suivants :

1. Nouvelles approches pour l’amélioration des structures de gouvernance pour une meilleure gestion des oasis socio-écologiques identifiés.
2. Renforcement des capacités des communautés, des institutions et des unités gouvernementales pour un processus de décision participatif.
3. Echange d’expériences et de connaissances pour une gestion durable et collaborative des ressources naturelles et la commercialisation des biens et services.

Partenaires

- Membres de l’UICN en Afrique du Nord, UICN-Med et UICN ESARO
- Centres de recherche et universités : Institut des Terres Arides de Medennine (Tunisie)
Donateurs
Département pour le Développement International (DFID) du Royaume Uni

Date de début du projet : Octobre 2009

Plus d’informations : marcos.valderrabano@iucn.org

IUCN-Med receives core financial support from the Ministry of Environment of the Junta de Andalucia, the Ministry of Environment and Rural and Marine Affairs and the Spanish Agency for International Development Cooperation (AECID) among others


IUCNMed, Medoffice, medicinal plants, north africa, mediterranean, plants