Les ressources “agro forestières”, priorités pour l’Afrique du Nord

01 August 2011 | Project description

Soutenir des moyens de subsistance durables à travers le développement des systèmes de gouvernance et la gestion durable

Contexte

Les pays et les peoples de l’Afrique du nord subissent les effets de l’augmentation de l’aridité et de la désertification, qui se traduisent par d’importantes pertes économiques. La désertification est d’autant plus marquée par la diminution des précipitations annuelles et de l’humidité des sols, ainsi que par les effets du changement climatique.

La dégradation des sols, la pauvreté, les pressions en matière de développement et les facteurs climatiques interagissent d’une manière complexe, et ont des conséquences négatives sur la sécurité et la durabilité des moyens de subsistance. En conséquence, il est essentiel de développer une approche intégrée pour répondre à ces défis. Ce programme se concentre sur l’amélioration des structures de gouvernance, l’association des réformes institutionnelles et légales, les stratégies en matière de développement économique et social, les partenariats internationaux, le renforcement des capacités et la durabilité économique.

Le rôle de UICN-Med

Afin de mettre ce programme en place, l’UICN et ses membres ont proposé plusieurs actions : aider à une distribution plus égalitaire des bénéfices acquis à travers les écosystèmes de la région, et promouvoir le rôle fondamental des femmes de l’Afrique du nord dans la gestion de ces écosystèmes.
Pour ce programme méditerranéen, l’UICN a fourni des experts et des connaissances issus de ses différents programmes et commissions, sur les sujets suivants : conservation de la biodiversité, gestion des aires protégées, mais aussi des sujets d’autres types comme les outils utiles à la gestion des ressources naturelles et l’assistance à la prise de décision. Le renforcement des capacités a été un élément décisif du programme pour aider les membres à mener à bien ces actions.

Objectifs et résultats

Améliorer les systèmes de gouvernance pour une utilisation durable des ressources naturelles, et expliquer le rôle des pratiques traditionnelles dans la réduction de la vulnérabilité et dans l’augmentation de la sécurité alimentaire des populations rurales d’Afrique du nord.

Les objectifs du projet sont les suivants :

1- La législation sur les aires protégées en Tunisie a été révisée et des recommandations pour l’adaptation aux critères de l’UICN (parmi les différentes catégories d’aires protégées) ont été présentées.
2- Ont été envisagés plusieurs cadres d’intervention politiques au niveau régional et légal, sur le thème des ressources naturelles, et principalement sur la gestion des oasis au Maroc, en Algérie et en Tunisie. Identification des besoins juridiques et en matière de renforcement des capacités, et inclusion de ceux-ci dans un plan d’action fait par et pour les membres de l’UICN et les institutions attachées.
3- La valeur écologique, productive, économique, et socioculturelle des systèmes «agro-pastoraux » (comme le Stipa tenacissima ou écosystème alpha), représentatifs des types d’écosystèmes d’Afrique du nord, ont été évalués dans deux régions : El-Bayad en Algérie et Kasserine en Tunisie. De plus, ont été identifiés et vérifiées sur le terrain des initiatives innovantes pour leur système de gestion et pour la diversification de l’économie de leurs utilisateurs.

Partenaires

- Les membres de l’UICN en Afrique du nord et en Méditerranée

- Des organisations régionales : GIZ
- Des ONG nationales : Union Nationale pour la Femme Tunisienne (UNFT), le Mouvement Ecologique Algérien (MEA), et l’Association Scientifique de l’Environnement et de la Conservation du Patrimoine (ASECP) du village d’El Bayadh.
- Institutions publiques : Haute Commission des Steppes en Algérie, le Ministère de l’Agriculture algérien, La Direction Générale pour l’Agriculture du Ministère tunisien
- Programmes et commissions de l’UICN : Programme pour le droit de l’Environnement, Commission pour la gestion des écosystèmes
- Organisations et agences de coopération et de développement œuvrant dans la région, venues se joindre aux efforts communs

Donateurs

Ministère des Affaires Etrangères – Agence Espagnol pour le Coopération Internationale pour le Développement (AECID)

Durée et budget

Septembre 2008 - Décembre 2011

Budget total: 385,280 €

Pour plus d'informations: marcos.valderrabano@iucn.org

IUCN-Med receives core financial support from the Ministry of Environment of the Junta de Andalucia, the Ministry of Environment and Rural and Marine Affairs and the Spanish Agency for International Development Cooperation (AECID) among others.


IUCNMed, Medoffice, medicinal plants, north africa, mediterranean, plants