Le gouvernement égyptien a identifié la zone de Salum, dans le gouvernorat de Marsa-Matruh, comme site à protéger de façon prioritaire. L’Agence Egyptienne des Affaires Environnementales (EEAA en anglais) a demandé le soutien de l’UICN dans la désignation de Salum comme première AMP égyptienne en mer méditerranée.

Située en face de la frontière de la Libye, la perspective sur le long terme de développer une AMP transfrontalière entre l’Egypte et la Libye sera engagée ultérieurement si elle est prouvée viable. Ce travail mené par l’Egypte doit servir de base à la mise en valeur d’un réseau d’AMP en Afrique du nord. Il permettra aussi le développement d’une synergie à l’intérieur du réseau égyptien d’aires protégées, servira à construire des approches parallèles pour des scénarios similaires, et facilitera la mise en réseau ainsi que la communication entre des institutions semblables dans d’autres pays de la région.

Salum comme éventuelle Aire Protégée

La région de Salum fait partie de l’ouest de la côte méditerranéenne (ou Ouest Marmarique). Si cette zone est considérée comme unique et prioritaire en matière de conservation, c’est en majeure partie grâce à sa grande valeur naturelle: elle est en effet la dernière région de la côte égyptienne de l’Ouest de la méditerranée encore intacte et préservée.

Si nous avons peu de connaissances sur l’environnement marin du golf de Salum, certaines informations non confirmées suggèrent l’occurrence de biota marins méditerranéens représentatifs, en particulier ceux associés aux littoraux sablonneux et rocheux, ainsi que des herbiers marins de Posidonia oceanic. Il est possible que l‘espèce -en danger critique- du phoque moine de méditerranée Monachus monachus puisse se rencontrer sur la côte cyrénaïque libyenne avoisinante, légèrement au nord-ouest des eaux égyptiennes. On pense que celui-ci trouve refuge dans les falaises marines de Salum. Des lieux de nidification de tortue marine caouanne ont aussi été observés dans la zone, qu’on soupçonne ainsi de fournir un lieu d’alimentation d’importance pour cette espèce.

Si on note aujourd’hui une pénurie d’informations sur la biodiversité marine du golf de Salum, ce manque devrait être progressivement comblé ces prochaines années.
Les principales menaces qui pèsent sur la biodiversité marine de Salum sont principalement liées au développement et à l’empiètement urbain. De plus, l’addition des pêcheries grandissantes, de l’agriculture et des industries d’extraction avec l’augmentation de la population locale accroit dangereusement les impacts de la pollution et de la gestion des déchets.

Le Centre de Coopération pour la Méditerranée de l’UICN est ainsi impliqué dans de nombreuses activités de développement et de coordination, en collaboration avec des institutions gouvernementales et de recherches italiennes et égyptiennes.

Les activités et objectifs spécifiques du projet financé par la Coopération Italienne sont les suivants :

Evaluation des espèces et de la biodiversité marine

• Utiliser les Etudes Visuelles Sous-marines (ou Underwater Visual Surveys, soit UVSs en anglais) et des études menées sur des bateaux de recherche, pour dresser un inventaire de la biodiversité marine et évaluer les habitats ainsi que la diversité et l’abondance d’espèces.
• Sélection d’aires d’importance écologique, basée sur le classement des valeurs des espèces en matière de conservation ainsi que sur des caractéristiques spatiales importantes.
• Identification de zones à protéger, suivant les cartes des habitats et la couverture spatiale GISI indiquant l’occurrence des espèces et leur distribution.

Analyse des acteurs locaux et nationaux

• Répertoire regroupant tous les acteurs pertinents, nationalement ou internationalement, élaboré sur la base d’interviews d’un échantillon représentatif d’habitants de Salum, et suivant les réunions organisées avec les représentants gouvernementaux, gestionnaires de ressources et chercheurs.
• Identification première des roles et fonctions des acteurs dans la désignation et la gestion d’une éventuelle AMP à Salum
• Evaluation de l’utilisation humaine et d’une éventuelle initiative de bénéfices socio-économiques.
• Evaluation des services éco-systémiques du site de Salum et compréhension des interactions entre la disponibilité des ressources et leur utilisation par les acteurs.
• Proposition d’une zone multi-usage permettant d’optimiser à la fois les valeurs sociales et écologiques de la région.

Campagne de sensibilisation à la conservation du milieu marin

Eveiller la conscience du public à travers une campagne de diffusion de l’information, afin de sensibiliser la population locale et les autorités concernées aux défis importants que doivent affronter les AMP.

Cliquez ici pour en savoir plus.