Ces sites d'importance mondiale permettent de préserver la nature au moyen de zones protégées et de mécanismes de gouvernance. Ils sont identifiés et classés à l'échelle nationale selon des critères simples et standards pour déterminer leur importance dans le maintien des populations. En tant qu'éléments de base de l'approche des écosystèmes et du maintien de réseaux écologiques efficaces, les zones clés de la biodiversité sont le point de départ des plans de conservation au niveau territorial. Les gouvernements, les organisations intergouvernementales, les ONG, le secteur privé et d'autres parties prenantes peuvent se servir des zones clés de la biodiversité comme d’un outil pour identifier les réseaux nationaux de sites de conservation prioritaires à l’échelle internationale.

Zones Importantes pour les Plantes (ZIP)

Le Centre de Coopération pour la Méditerranée de l'UICN et Plantlife International travaillent en collaboration avec la Commission de la sauvegarde des espèces (CSE) de l'UICN et Planta Europa en vue de développer le programme Zones Importantes pour les Plantes (ZIP) dans la région méditerranéenne. Les ZIP se veulent des aires de grande importance botanique, non seulement pour les espèces menacées mais aussi pour les habitats et la diversité des plantes en général, c'est pourquoi elles peuvent être identifiées, protégées et gérées en tant que sites.

Les Centres du projet pour la diversité végétale (CDV) WWF/UICN de 1994 ont permis d'identifier de vastes régions d'importance botanique dont la Méditerranée, qui constitue un des espaces les plus intéressants. Le programme ZIP vise à mettre en place une approche de conservation site par site.