Reptiles du bassin méditerranéen

Il existe 355 espèces de reptiles dans la région méditerranéenne (sans compter les tortues de mer), une richesse en espèces plus importante qu'en Europe centrale et septentrionale. La plupart de ces espèces sont des serpents (30 %) et des lézards (67 %), bien que les ordres des crocodiliens et des tortues fassent également partie du groupe de reptiles méditerranéens. Les habitats arides et semi-arides qui prédominent dans une bonne partie de la région méditerranéenne conviennent particulièrement aux reptiles. Par ailleurs, près de la moitié (48 %) des espèces de la région (170 au total) sont endémiques.

 

Résultats

Parmi les espèces de reptiles présentes en Méditerranée, 47 (13 %) sont actuellement menacées d'extinction, à raison de 3,7 % En danger critique d'extinction, 6,2 % En danger et 3,1 % Vulnérables. Une espèce listée dans la Catégorie Éteinte aurait été localisée récemment aux Îles Canaries : le lézard géant de La Palma (Gallotia auaritae).

Résumé du statut de conservation des espèces de reptiles non marins du bassin méditerranéen, 2008

Richesse en espèces

La diversité la plus élevée d’espèces de reptiles est localisée dans la partie orientale de la région méditerranéenne, laquelle est constituée principalement de terres arides. Quelques sites présentent une concentration d'espèces menacées, les principaux étant le Liban, Israël et les territoires Palestiniens, s'étendant vers la partie nord du Sinaï au nord-est de l'Égypte. Certaines espèces de cette région sont particulièrement préoccupantes, à savoir les Testudo werneri, Cyrtopdion amictopholis, Acanthodactylus beershebensis, Lacerta fraasii, L. kulzeri et Montivipera bornmuelleri.

Répartition géographique des espèces menacées de reptiles du bassin méditerranéen

Principales menaces

La dégradation et la perte de l'habitat sont les facteurs qui ont de loin le plus grand impact sur les espèces menacées et non menacées. Vient ensuite la surexploitation. Les perturbations anthropiques, la pollution et les espèces envahissantes constituent également des menaces considérables. De nombreuses espèces, en particulier les serpents, sont persécutées. Enfin, les accidents de voitures sont l'une des causes de mortalité de plusieurs espèces de serpents et de tortues.

Les résultats sont détaillés dans le rapport : « Statut de conservation et répartition géographique des reptiles et amphibiens du bassin méditerranéen » (coordonné par N. Cox, J. Chanson et S. Stuart), rédigé en partenariat avec Conservation International et élaboré grâce au soutien financier de la Fondation MAVA.

Desert Horned Viper (Africa del Norte y Israel) Preocupación Menor