Poissons d’eau douce endémiques du bassin méditerranéen

« Les poissons d'eau douce sont un indicateur de la qualité de nos écosystèmes d'eau douce. L'évaluation fournit le meilleur consensus scientifique qu'il soit concernant le statut des espèces en Méditerranée. Ce rapport aidera à donner la priorité à certains sites afin qu'ils fassent partie des programmes régionaux de recherche et à reconnaître internationalement certains hauts lieux de la biodiversité », explique Jamie Skinner, ancien directeur du Centre de Coopération pour la Méditerranée de l'UICN.

 

Résultats

Le statut de conservation et la répartition géographique de 253 espèces de poissons d'eau douce endémiques du bassin méditerranéen ont été évalués par des ichtyologistes et des membres du Programme d'évaluation de la biodiversité d’eau douce et du Programme de la Liste rouge de l’UICN.

D’après l'évaluation, sept espèces sont totalement Éteintes et une est Éteinte à l'état sauvage. De plus, 56 % des espèces de poissons d’eau douce évaluées sont menacées d’extinction, à raison de 18 % En danger critique d’extinction, 18 % En danger et 20 % Vulnérables.

Résumé du statut de conservation des espèces de poissons d'eau douce endémiques du bassin méditerranéen, 2008

Richesse en espèces

Un certain nombre de sites ont été identifiés comme importants à l’échelle régionale pour leur état endémique et leurs espèces endémiques menacées.

Le cours inférieur du Guadiana au sud de l'Espagne et au Portugal, qui accueille 11 espèces de poissons endémiques, recense la plus grande concentration d’espèces menacées de poissons d'eau douce endémiques du bassin méditerranéen. D'autres sites ont été identifiés comme particulièrement importants à l’échelle régionale en raison du nombre d’espèces endémiques et d’espèces endémiques menacées qu’ils abritent. Il s'agit du bassin hydrographique du Pô au nord de l'Italie, du cours inférieur de l'Oronte au sud-ouest de la Turquie et du Lac de Tibériade (ou lac de Kinneret en hébreu) en Israël.

Répartition géographique des espèces menacées de poissons d'eau douce endémiques du bassin méditerranéen

Menaces et priorités en matière de conservation

La pollution et l'extraction de l'eau sont les deux plus grandes menaces actuelles. Cependant, l'évaluation a mis en évidence d'autres menaces sérieuses à la survie des espèces qui incluent notamment une distribution restreinte (espèces souvent présentes dans un seul réseau hydrographique), une dispersion limitée des espèces, les espèces envahissantes et la construction de barrages.

Les principales mesures de conservation sont la gestion intégrée des bassins hydrographiques afin d'augmenter la quantité et la qualité de l'eau pour lutter contre la pollution, et la mise en place d'actions ciblées, telles que des campagnes pour sensibiliser l'opinion publique à l'importance écologique des fleuves et des zones humides.

Economidichthys pygmaeus (Grecia) Preocupación Menor