Un nouveau projet IEVP : l'expérience méditerranéenne de l'écotourisme

12 March 2013 | News story

Le tourisme est une source de revenus croissants, mais il joue aussi un rôle moteur dans la dégradation actuelle des régions côtières de la Méditerranée. Les Aires Protégées en sont une bonne illustration : leurs gestionnaires considèrent le tourisme comme une « ressource financière » qui complémente leur faible budget institutionnel, mais en même temps ils craignent l’impact de larges groupes de touristes, concentrés en haute saison.

Vingt aires protégées dans dix pays riverains de la Méditerranée vont servir de sujet d’étude pour un projet européen mené par Federparchi. Ce projet doit créer un modèle méditerranéen de planification participative pour un tourisme respectueux de l’environnement. Son principal objectif est de développer une stratégie intégrée (qui prévoit des actions coordonnées) afin d’établir un modèle de développement de l‘écotourisme en Méditerranée qui permettrait une meilleure répartition saisonnière des flux de touristes.

Les lignes directrices du projet ont été expliquées lors de la conférence de presse qui s’est tenue à Rome le 11 mars 2013. Le projet était présenté par le chef de projet, Luca Santarossa, et par la directrice générale de l’IEVP, Dr. Anna Catte. La présentation fut suivie de discours des dirigeants des institutions partenaires. Le projet a été lancé officiellement le 17 janvier et il se déroulera jusqu’au 16 octobre 2015.

Le rôle de l’UICN-Med
En tant que partenaire au sein du consortium, l’UICN-Med est en charge de la coordination du Secrétariat du Schéma de planification de l’écotourisme en Méditerranée (MEPS), en collaboration avec le bureau UICN ROWA à Amman (en qualité d’antenne du secrétariat dans les régions du Moyen Orient). L’objectif du secrétariat du MEPS est d’assurer la capitalisation des résultats (principalement grâce au réseau MEPS) et la durabilité du projet après sa finalisation à travers la promotion et la commercialisation d’un lot-catalogue d’écotourisme destiné aux tour-opérateurs internationaux.

Le projet, intitulé « Expérience Méditerranéenne de l’Écotourisme » (MEET), est financé principalement par l’IEVP CT Med (Programme multilatéral de Coopération Transfrontalière « Bassin Maritime Méditerranée » de l’Instrument Européen de Voisinage et de Partenariat), un programme d’aide de l’UE destiné aux pays riverains de la Méditerranée.

Federparchi coordonne les 5 millions d’euros de fonds provenant de l’UE et de huit autres institutions partenaires, dont la Région Lazio, la Fédération Française des Parcs Nationaux, le MedPAN (réseau d'aires protégées en Méditerranée), la Région de Catalogne, le Centre de Coopération pour la Méditerranée de l’UICN, le Ministère Égyptien de l'Environnement, la Société Royale pour la Conservation de la Nature et le Parc National Al- Shouf Cedar au Liban.

Pour plus d'informations: Carla Danelutti.