Rapport annuel 2009 - Façonner un avenir durable : Premiers progrès accomplis

04 June 2010 | Downloads - publication
0 CommentairesWrite a comment

L’année 2009, a été marquée par diverses actions et manifestations de lutte contre les changements climatiques, ce fléau mondial lié à des modes de consommation peu durables mais aussi, à l’accroissement de la population et à la pauvreté.

L’UICN a, en 2009, renforcé sa collaboration avec les institutions soeurs et élargi son champ de partenaires afin de poursuivre avec plus d’efficacité et de synergie, son action au niveau des acteurs locaux, nationaux et sous-régionaux en faveur d’une gestion durable des écosystèmes et des ressources naturelles.

Prenant en compte les menaces que font peser les changements climatiques sur les écosystèmes, la biodiversité et les moyens d’existence des communautés humaines tant rurales qu’urbaines, les composantes du PACO se sont investies à tous les niveaux sur le sujet.

De nombreux acteurs ont été accompagnés dans le sens d’une capitalisation et diffusion de leurs expériences en matière d’adaptation au changement climatique ; les projets de terrain ont été revisités pour leur permettre de mieux intégrer les changements climatiques et de nouvelles initiatives ont été identifiées pour faciliter la prise en compte du changement climatique dans les politiques et programmes nationaux et régionaux.

Les acteurs ont été mobilisés vers l’objectif du Sommet sur le changement climatique tenu à Copenhague au Danemark en décembre 2009 : préparation et participation effective, partage des expériences du Burkina Faso en matière d’adaptation au changement climatique, mobilisation et participation des parlementaires du Sénégal, renforcement des capacités des acteurs, appuis conseil aux délégués nationaux en vue des négociations.

A défaut d’un accord politique formel permettant d’amorcer une limitation des émissions de gaz à effet de serre et concrétisant la volonté affichée de mettre en place des fonds nouveaux pour les pays en développement, Copenhague a marqué le début d’une véritable prise de conscience planétaire du changement climatique ; cela permet d’espérer
l’avènement, à moyen terme, de comportements plus responsables de la part de tous les acteurs.

2010 a été désignée année de la biodiversité par l’Assemblée Générale des Nations Unies mais, il est évident que dans la réalité le changement climatique restera un sujet dominant au plan international.


Commentaires

0 Commentaires
Write a comment

600 CHARACTERS LEFT

captcha