L’UICN organise un atelier de formation sur les Listes Rouges pour les experts en coraux méditerranéens

30 May 2013 | News story

Un atelier de formation sur les Listes Rouges pour les experts en coraux méditerranéens a eu lieu du 3 au 5 juin à Aula del Mar, à Malaga (Espagne). Pendant trois jours, les experts en anthozoaires méditerranéens (coraux et anémones de mer) venus de différents pays de la région ont été formés à l’application des Catégories et Critères de la Liste Rouge de l’UICN, afin de réaliser des évaluations au niveau régional permettant de mettre en lumière les espèces menacées d’extinction. Ces évaluations seront incluses dans la liste des espèces menacées de l’UICN, afin de promouvoir leur conservation. Cet événement s’inscrit dans le cadre du projet « Évaluation de la Biodiversité Méditerranéenne – Étape II » et bénéficie du soutien financier de la Fondation MAVA.

Les anthozoaires sont des organismes semblables aux polypes. Ils incluent des espèces connues telles que les anémones de mers et les coraux, ainsi que d’autres moins connues comme les pennatules et les gorgones. La madrepora méditerranéenne (Cladocora caespitosa), la gorgone rouge (Paramuricea clavata) et le corail rouge méditerranéen (Corallium rubrum) sont parmi les espèces de coraux les plus uniques de la Méditerranée, et ils sont en recul dans la région. Le changement climatique ainsi que les techniques et le matériel de pêche non viables sont les principales menaces pour ce groupe marin.

Des coraux ont été ajoutés à la Liste Rouge des Espèces Menacées de l’UICN pour la première fois en 2007. UICN-Med participe à l’effort en évaluant le statut sur la Liste Rouge de certaines espèces présentes en Méditerranée. Cet atelier a pour but d’améliorer les compétences des experts relatives à la méthodologie de la Liste Rouge de l’UICN, et d’aider à construire un réseau d’experts pour travailler sur ces évaluations.

La Liste Rouge des Espèces Menacées de l’IUCN est reconnue à travers le monde comme la base d’informations autorisée sur le statut des espèces la plus complète.

Pour plus d'informations: Catherine Numa