IUCN - Vanuatu adhère à l’UICN

Vanuatu adhère à l’UICN

24 August 2012 | News story

Le gouvernement de la République de Vanuatu a annoncé officiellement sa décision de rejoindre l’UICN en adhérant à ses Statuts. Le Ministère du territoire et des ressources naturelles a été désigné par le gouvernement de la République de Vanuatu comme point de contact avec le Secrétariat de l‘UICN.

L’UICN souhaite chaleureusement la bienvenue à Vanuatu, un archipel de plus 80 îles situé dans le sud de l’océan Pacifique, à l’est de l’Australie et à l’ouest de Fidji. Il s’agit d’un pays montagneux, avec quelques volcans en activité dans certaines des îles. Vanuatu fait partie de la zone sensible et riche en biodiversité de Mélanésie orientale, qui héberge des espèces endémiques remarquables et une grande diversité biologique marine et côtière. Un grand nombre de communautés locales dépend fortement des espèces autochtones pour leurs moyens de subsistance ; de ce fait, la valeur économique, sociale et culturelle des espèces est très élevée.

Les ressources naturelles sont précieuses pour la population de Vanuatu ; l’agriculture et l’écotourisme sont les deux premières sources de revenus. Doté d’une riche culture, Vanuatu compte parmi les pays les plus importants en matière de diversité culturelle, avec plus d’une centaine de langues et dialectes différents.

Le gouvernement de Vanuatu a adhéré aux principaux traités environnementaux, notamment la Convention sur la diversité biologique, la Convention cadre des Nations Unies sur les changements climatiques et la Convention sur le commerce international des espèces menacées de faune et de flore sauvage.

« Vanuatu est un relais crucial pour l’intégration des pays mélanésiens, notamment si l’on tient compte de leur richesse exceptionnelle en matière de biodiversité et de diversité culturelle », dit Taholo Kami, Directeur régional, UICN Océanie.

Le bureau régional de l’UICN en Océanie collabore avec le gouvernement du Vanuatu dans le cadre de son programme relatif à l’énergie, pour la recherche de sources d’énergie renouvelables, et à travers le Programme de l’eau et des zones humides ; à ce titre, Vanuatu est un pays récipiendaire du Projet des écosystèmes de mangrove pour l’adaptation au changement climatique et les moyens de subsistance, portant sur la préservation et la gestion des écosystèmes de mangrove dans cinq pays du Pacifique. Le bureau régional de l’UICN en Océanie se réjouit de pouvoir renforcer la collaboration à ce propos ainsi que dans d’autres domaines du programme.

Pour plus d’informations sur les Membres de l’UICN dans la région Océanie, veuillez contacter Helen Pippard, correspondante pour les relations avec les Membres : helen.pippard@iucn.org