Grace Mwaura nommée membre du Conseil

29 March 2010 | News story

Suite à la décision du Conseil en novembre dernier de renforcer la voix des jeunes en son sein pour répondre de manière appropriée aux inquiétudes de la génération à venir, le Conseil a approuvé la nomination de Mlle Grace Mwaura jusqu’à la fin de son terme, en 2012.

Cette jeune femme originaire du Kenya a obtenu l’année dernière une licence en Sciences de l’environnement à l’université de Kenyatta. Grace Mwaura a par ailleurs gagné un prix en réalisation cinématographique locale, remis par l’Initiative Darwin. Mademoiselle Grace Mwaura fait actuellement un stage professionnel au Centre mondial d’agroforesterie de Nairobi, où elle travaille sur l’intégration des questions d’agroforesterie et d’éducation environnementale dans le Programme Healthy Learning (programme destiné à connaître et à favoriser des modes de vie sains). Elle a auparavant occupé le poste de Secrétaire de l’Initiative de la jeunesse africaine sur le changement climatique, où elle était en charge de tous les programmes du réseau. Elle est maintenant conseillère pour l’Initiative de la jeunesse africaine sur le changement climatique et pour le Réseau environnemental interuniversitaire, deux associations qu’elle a fondées en 2006. Elle est également la représentante de la jeunesse africaine pour le Mouvement international de la jeunesse sur le climat. Plusieurs membres de l’UICN ont eu l’occasion de la rencontrer à Copenhague en décembre dernier, où elle était à la tête de la délégation de la jeunesse africaine lors de la 15ème conférence des Parties de la CCNUCC (Convention-Cadre des Nations Unies sur les changements climatiques).

Mademoiselle Mwaura bénéficie d’une expérience vaste et variée dans les domaines de la conservation, du développement communautaire, du changement climatique, de l’autonomisation des jeunes, de la recherche, de la réalisation de films, de l’éducation environnementale et des campagnes de sensibilisation auprès du public. Son expérience en matière de recherche est issue de sa formation universitaire, de son engagement avec plusieurs services des Musées nationaux du Kenya et l’association Nature Kenya, et de son travail de recherche effectué pour l’obtention de sa Licence. Elle est actuellement collaboratrice du Journal Sud-Nord, publié par l’association Common Future.

Mlle Mwaura croit fermement que le volontariat peut aider la société à mettre en pratique les changements nécessaires, et est enthousiasmée par la création d’une communauté mondiale de jeunes, prêts à travailler professionnellement et passionnément pour résoudre les défis liés au développement durable dans le monde. Elle possède une grande expérience avec les écoliers, les jeunes, les mouvements étudiants universitaires et les communautés locales sur les questions liées à la conservation. Voici une liste non exhaustive des activités qu’elle a réalisées en tant que volontaire : elle s’est occupé de jeunes éléphants dans le David Sheldrick Wildlife Trust ; a enseigné à des orphelins dans un foyer d’accueil ; a observé des oiseaux aquatiques dans les lacs de la vallée du Grand Rift ; a réalisé des films avec des écoliers ; a fait participer des populations forestières à la réalisation de films ; a organisé et coordonné des évènements pour la jeunesse ; a participé avec d’autres jeunes à la plantation d’arbres, à des nettoyages et à des manifestations ; s’est exprimée dans les médias ; et a écrit dans des blogs, entre autres.