Le BIOPAMA répond aux besoins en renforcement des capacités lors d’une conférence marine

07 November 2013 | Article

Un Café des connaissances BIOPAMA, organisé lors du Congrès international des aires marines protégées, a attiré de nombreuses parties prenantes et intéressées, afin d’identifier les solutions inspirantes permettant de répondre aux besoins en renforcement des capacités des aires marines protégées. Ce Congrès rassemble les acteurs des principales aires marines protégées et les parties prenantes maritimes du monde entier, afin de faire avancer la conservation et le développement durable de la biodiversité marine. Ce 3e Congrès international sur les aires marines protégées a eu lieu du 20 au 25 octobre à Marseille, France, et a été suivi d’une réunion politique de haut niveau en Corse les 26 et 27 octobre.

Le rassemblement du Programme pour la biodiversité et la gestion des aires protégées (BIOPAMA) a fourni l’occasion aux participants de partager leurs expériences communes et d’identifier les priorités et approches en matière de renforcement des capacités qui pourront inspirer de meilleures décisions et améliorer la gestion des aires marines protégées.

Les participants – représentants d’organismes publics de gestion et de planification, d’institutions de recherche, d’organisations non gouvernementales et de communautés côtières – ont débattu de la signification des capacités et du renforcement des capacités, de l’établissement de priorités pour les besoins en renforcement des capacités, et des acteurs devant être impliqués dans le processus de décision et de mise en œuvre lié aux activités de renforcement des capacités. Parmi les sujets les plus souvent évoqués lors des débats, notons le soutien politique au niveau national et local pour les activités de renforcement des capacités. Les décideurs ont un rôle essentiel à jouer, et doivent donc être bien informés et influencés, avec des messages clairs sur des sujets que les professionnels des aires protégées connaissent. Engager les communautés locales, utiliser la visualisation et gagner le soutien de l’opinion publique – voilà quelques-uns des outils puissants pour soutenir les décisions politiques.

Identifier les personnalités sources d’inspiration, les bons réseaux et les personnes capables d’éliminer les obstacles et de faire passer les messages cruciaux : ces solutions inspirantes peuvent répondre aux problématiques du renforcement des capacités. L’échange d’expériences entre collègues peut aider à surmonter les différences culturelles, et l’approche personnelle peut être un outil puissant pour motiver l’implication des parties prenantes. Dans les approches régionales, le renforcement des capacités est nécessaire, surtout s’il crée une « compétition saine » faisant avancer la situation.

D’autres points demeurent en suspens : comment passer à la phase de mise en œuvre, une fois l’engagement politique obtenu ? Comment mesurer le succès de nos initiatives de renforcement des capacités ? Comment impliquer efficacement les parties prenantes au niveau local et individuel dans la gestion des aires marines protégées ? Ces questions demeurent dans le cadre du BIOPAMA, et des exemples spécifiques ont été étudiés dans les régions d’Afrique, Caraïbes et Pacifique du programme BIOPAMA.